Enregistrement à la LEI : Le délai prorogé au 26 Mai prochain

Patrice SOKEGBE 22 avril 2022


Après un premier prorogement pour le complément des informations liées à la Liste Électorale Informatisée (LEI), l’ANIP vient d’accorder une troisième chance aux retardataires. Les personnes absentes de la base de données de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (Anip) ont encore un mois pour se faire enregistrer. Prévue pour prendre fin ce vendredi 22 avril, cette opération va s’achever le 26 mai prochain. Elle est menée en prélude aux législatives du 8 janvier 2023. Le LEI doit être issue du Recensement administratif à vocation d’identification des personnes (Ravip). C’est pourquoi une nouvelle opération d’enrôlement a été lancée depuis quelques semaines dans les arrondissement. Alors qu’elle devrait prendre fin ce vendredi, l’enrôlement va continuer pendant 30 jours. « Le processus continue pendant au moins 30 jours pour ceux qui sont de potentiels électeurs et qui sans faire le Ravip ne pourront pas apparaître sur la Liste électorale informatisée (Léi) », a déclaré Cyrille Gougbédji, gestionnaire mandataire de l’Anip.

Après la phase d’inscription dans le cadre de la confection de la liste électorale informatisée, l’Anip fera un clin d’œil aux enfants et toute personne âgée de moins de 18 ans. « Après cette période d’un mois allant du 26 avril au 26 mai, nous allons encore consacrer un autre mois pour les enfants qui n’ont pas fait le Ravip et qui en auront besoin pour leur inscription à la prochaine rentrée, les gens qui n’ont pas l’âge de voter et qui en auront besoin pour leur acte de naissance sécurisé, leur Cip ou leur carte d’identité », a ajouté le patron de l’Anip.





Dans la même rubrique