Installation des conseillers communaux : Les maires élus et les candidatures rejetées

Fulbert ADJIMEHOSSOU 29 mai 2020

La roue tourne à la tête des communes. Et les premiers nouveaux locataires des hôtels de ville sont connus à l’issue de l’installation de de conseillers dans certaines communes ce jeudi 28 mai 2020. A Sinendé, Bio Kouri Sanni a pris la tête de la mairie. Il a été plébiscité par l’ensemble des conseillers. Du côté de Bembèrèkè, les FCBE ont pris le contrôle à travers l’ancien député Yaya Garba, élu à la tête du conseil communal. Toujours dans le septentrion, Zinatou Saka Osseni Alazi est désormais aux commandes de la mairie de Kandi.
Pendant ce temps, Ségbana est revenu à Bio Tian Orou Zime de l’Union Progressiste. Copargo a quant à elle fait confiance à Ignace Ouarou des Fcbe et à Boukoumbé, N’dah k. Aldo de l’Union Progressiste tire son épingle du jeu. Dans le Zou, Covè a désigné Auguste Aihunhin pour conduire la destinée de cette commune de la région Agonlin. Tori, Copargo, Segbana, Kpomassè, Djacotomey, Avrankou, Ouaké et les Aguégués ont aussi réussi à désigner leurs maires respectifs. Dans le Couffo, l’élu de l’Union Progressiste Maxime Allossogbé a pris la tête de la mairie de Aplahoué. Saturnin Dansou est quant à lui aux commandes à Athiémé et le maire élu à Dogbo est Magloire Agossou.

Des communes font durer le suspens
A Parakou, l’élection du maire n’a pu aboutir. La candidature de Aboubakar Yaya a été rejetée faisant durer le suspense dans la métropole du septentrion où les Fcbe sont majoritaires. Du côté de Zogbodomey, le maire sortant, David Towèdjè ne peut succéder pour le moment à lui-même. Sa candidature a été rejetée par ses pairs bien que sa formation politique, Union Progressiste, ait la majorité. Il va falloir une nouvelle plénière.
La commune d’Adjarra a aussi connu un pareil rejet de candidature. Germain Wanvoegbè de l’Union Progressiste n’a pas eu la faveur de ses pairs. Les conseillers n’ont pas pu s’entendre pour élire leur maire à Ifangni. Les tractations se poursuivent pour que le consensus soit obtenu. Il en est de même à Houeyogbé, Matéri et Ifangni.





Dans la même rubrique