Législatives 2019 : La Cena valide les listes BR et UP

Arnaud DOUMANHOUN 6 mars 2019

Fin de course. La compétition est terminée à l’étape actuelle des faits, pour les partis Fcdb, Moelle-Bénin et Prd en lice pour les législatives du 28 avril prochain. Seules les formations politiques dénommées Union progressiste (UP) et Bloc républicain (BR) ont tiré leur épingle du jeu, au terme de l’examen de conformité et de recevabilité des listes de candidatures soumises à l’appréciation de la Commission électorale nationale autonome (Cena). A la faveur d’un point de presse, tenu ce mardi 5 mars au siège de l’institution à Cotonou, le président Emmanuel Tiando et ses pairs ont rendu leur verdict.
« L’examen de conformité et de recevabilité a reposé sur le respect scrupuleux des textes à savoir la charte des partis politiques et le code électoral et sur l’impartialité inhérente aux fonctions de membres de la Cena… », a déclaré à l’entame de son speech le président de la Cena, le professeur Emmanuel Tiando. Il explique que sur les sept (7) partis politiques ayant déposé leurs listes de candidatures au siège de l’institution, à savoir Usl, Up, Prd, Br, Fcdb, Udbn et Moelle-Bénin, cinq (5) formations verront leurs dossiers soumis à l’examen de conformité et de recevabilité. A en croire le président Emmanuel Tiando les partis Usl et Udbn avaient déjà reçu lors de la réception de leurs dossiers, un récépissé provisoire estampillé dossier incomplet, car ne comportant par le certificat de conformité exigé par la Cour constitutionnelle dans sa décision EL 19-001 du 1er février 2019. Ainsi, sur les sept (7) partis, seuls les dossiers de candidatures de cinq (5) partis ont été examinés.
Les listes de candidatures des partis Union progressiste (UP) et Bloc républicain (BR) sont les seules validées par la Commission électorale nationale autonome (Cena) au terme de ses travaux. Celles des partis Fcdb, Moelle-Bénin et Prd ont été simplement et purement rejetées. Il faut noter que selon l’article 47 du code électoral : « Ce rejet doit être notifié aux intéressés dans un délai de huit (8) jours à compter de la date de dépôt et peut faire l’objet d’un recours devant la juridiction compétence. Le délai du recours en cas de rejet d’une candidature ou d’une liste de candidatures est de quarante-huit (48) heures à partir de la réception de la notification. La juridiction compétente statue sur les recours dans un délai de cinq (05) jours…. ».





Dans la même rubrique