Législatives 2019 : Le Feu vert des présidents d’Institutions

2 avril 2019

Des élections à bonne date. Au terme de leurs échanges avec le président Patrice Talon ce 1er avril 2019, les présidents d’Institutions ont affirmé leur attachement au respect de l’ordre constitutionnel, donc à la poursuite du processus électoral. « Le constat est établi que l’Assemblée nationale n’a pu obtenir le consensus nécessaire à la modification de la législation en vigueur sur la charte des partis politiques et le code électoral. Regrettant cette absence de consensus, les présidents d’Institutions appellent à la poursuite du processus électoral et à la tenue des élections à bonne date… », a déclaré le porte-parole de la délégation, Joseph H. Gnonlonfoun. Il faut noter que cette rencontre entre les présidents d’Institutions et le chef de l’Etat a été élargie au Médiateur de la République et au Président de la Commission électorale nationale autonome (Cena).
Au cours cette audience, la délégation a salué les efforts du Président de la République pour un dialogue politique en vue de l’organisation apaisée des élections législatives plus ouvertes. En regrettant l’échec du consensus, les présidents d’Institutions invitent l’ensemble des acteurs à poursuivre résolument le dialogue pour améliorer la qualité des textes en vigueur dans la perspective des échéances ultérieures.



Dans la même rubrique