Municipales et communales du 17 mai 2020 au Bénin : Vlavonou appelle à voter dans la sérénité

Karim O. ANONRIN 17 mai 2020

À 9h23, le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou est arrivé au poste de vote de Kpodjava, village de Ko-Houézè dans l’arrondissement de Ko-koumolou dans la commune d’Ifangni. La deuxième personnalité de l’État est allée, comme tout bon citoyen, sacrifier à son devoir civique qui est le vote des représentants du peuple pour la gestion de la gouvernance locale. À cette occasion, le président Louis Gbèhounou Vlavonou a invité les populations à aller massivement voter dans la paix, la sérénité, la concorde et surtout dans la diversité des opinions et non dans les attaques personnelles. Lire ci-dessous l’intégralité de ses impressions après son vote.

"...Je vous remercie pour l’opportunité que vous me donnez d’opiner sur l’acte que je viens de poser. Je pense que c’est d’abord un devoir citoyen et un devoir pour tout Béninois de voter, de choisir ses représentants qui vont gérer la gouvernance locale. C’est tout à fait un acte majeur parce que le développement de nos contrées, de nos mairies, de nos arrondissements, dépend de cet acte que nous posons aujourd’hui. Et comme la démocratie à la base est le fer de lance même de la démocratie au sommet de l’État, il fallait quand même poser cet acte là pour construire cette démocratie à la base pour pouvoir booster le développement au niveau national. J’invite tout le peuple béninois à aller poser cet acte aujourd’hui dans la sérénité, dans la paix et surtout dans la concorde. Parce que comme notre devise le dit : fraternité, justice et travail, nous sommes tous d’abord des frères et entre frères, on ne peut pas se combattre. Nous allons voter dans la diversité des opinions et non dans les attaques personnelles. Je pense que c’est en cela que nous serons vraiment de bons citoyens."





Dans la même rubrique