Nomination au ministère de l’économie et des finances : Adam DENDE AFFO promu Directeur Général du service financier

Adrien TCHOMAKOU 29 juillet 2021

L’homme qui a relevé de nombreux défis en matière des finances publiques en République du Bénin, Adam DENDE AFFO est promu Directeur Général du service financier au ministère de l’économie et des finances. Une nouvelle direction générale créée du fait des réformes en vigueur. Ce cadre émérite au parcours exceptionnel est donc le premier technocrate à occuper ce poste de responsabilité dans notre pays. A ce titre, il aura pour missions, la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’Assurance, de Supervision bancaire, de Microfinance et de la stratégie en matière d’Inclusion Financière. En effet, la structure que dirigera désormais ce technocrate chevronné et rompu à la tâche, veillera à la régulation de l’environnement financier national, notamment les secteurs de la banque, de la micro-finance et de l’assurance, la sauvegarde des intérêts des assurés bénéficiaires des contrats d’assurance et de capitalisation. Elle doit œuvrer à l’application de la réglementation relative à l’exercice de la profession bancaire, assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre de la stratégie nationale d’inclusion financière et suivre l’évolution de la tarification des services financiers. De grands défis et de vastes chantiers. Précédemment Conseiller technique à l’inclusion financière du Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances du Bénin, Adam DENDE AFFO est diplômé de troisième cycle en gestion des entreprises.

Premier Directeur Général de la BAIC
Avant d’occuper la fonction qui est la sienne aujourd’hui, Adam DENDE AFFO était, depuis 2018, Conseiller Technique (CT) à l’inclusion financière du Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances. Mais bien avant, il recevait, en 2015, la délicate mission de créer la première banque spécialisée en affaires dans la sous-région. Adam D. AFFO porte ainsi sur les fonts baptismaux la Banque Africaine pour l’Industrie et le Commerce (BAIC). Un autre pas en arrière, l’on découvre le banquier technocrate sous d’autres facettes. C’était de 2015-2021.

Adam DENDE AFFO a mis la CAA sur les rails
Au conseil des ministres du 24 août 2006, Adam DENDE AFFO est nommé Directeur Général de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA). Il établit une longévité de 09 ans à la tête de cette structure chargée de la gestion de la dette publique et de la mobilisation des ressources extérieures et intérieures pour financer le développement du Bénin. En 2009, il est fait Chevalier de l’Ordre National du Bénin. Le retour aux sources dévoile un banquier qui dessinait déjà une singulière et séduisante trajectoire professionnelle. De 2006-2015, Adam DENDE AFFO a donc mis la Caisse Autonome d’Amortissement sur les rails.

Un bon séjour professionnel à Ecobank-Bénin
En 2003, Adam DENDE AFFO atterrissait à Ecobank-Bénin, au poste de Contrôleur Financier adjoint. Travailleur acharné, compétent et efficace, il ne tardera pas à taper dans l’œil de ses dirigeants, notamment de son DG qui le nomme au poste de Directeur Financier. Adam DENDE AFFO décroche la palme du Meilleur Manager à Ecobank-Bénin en 2004, soit seulement un an après son arrivée dans cette institution bancaire. Ce qui, à l’époque annonçait les couleurs pour la suite et confirmait ainsi ses débuts plus que prometteurs.

Le géant ‘‘Mazars & Guérard’’ à Abidjan
1998-2003. Tout commence véritablement en 1998. Adam DENDE AFFO boucle alors la première ligne droite d’une vie passée essentiellement à accumuler les diplômes académiques et les petits boulots (professeur vacataire de Mathématiques, professeur de Physiques ici et là). C’est alors qu’il a été identifié par Mazars & Guérard, un cabinet de référence mondiale. Cette année-là, il dépose ainsi ses valises à Abidjan en Côte d’Ivoire, pour un stage professionnel à Mazars & Guérard qui s’avère concluant. A partir de ce moment, il passera les cinq années suivantes de sa vie à mener, pour le compte du prestigieux cabinet, diverses missions d’audit, de commissariat aux comptes, d’expertise comptable et de conseils. Très apte à se faire distinguer par son travail, à Mazars & Guérard, il a gravi les échelons jusqu’à devenir Chef de mission Senior dans la branche d’auditeurs financiers. Ensuite, il y a eu, en 2003, le retour au bercail et la continuité de cette ascension fulgurante qui vaut au nouveau Directeur Général du Secteur Financier le parcours riche, varié et admirable que chacun connaît.





Dans la même rubrique