Présidentielle 2021 et Covid-19 au Bénin : Exceptionnellement, les rassemblements sont autorisés

Fulbert ADJIMEHOSSOU 4 mars 2021

On s’achemine vers une campagne semi-médiatique. Contrairement aux communales où les rassemblements sur le terrain étaient tout simplement interdits au profit de messages délivrés dans les médias audio-visuels, l’Exécutif a autorisé au moyen du Conseil des ministres de ce mercredi, pour la présidentielle, des rassemblements de plus de 50 personnes sur le terrain. Le relevé du conclave gouvernemental précise qu’il s’agit d’une mesure exceptionnelle. Les conditions dans lesquelles ces rencontres qui interviennent à un moment où la pandémie prend de l’ampleur vont se dérouler ont été énumérées. Respect strict des gestes barrières à savoir le port de masque, la distanciation physique, le lavage des mains. A cet effet, les organisateurs de meetings doivent prendre toutes les dispositions pour s’assurer que leurs réunions ne soient pas des foyers de contamination. Cette décision tient compte du caractère éminemment important que revêt le scrutin présidentiel pour la destinée d’un pays. D’autres facteurs ont motivé ce relâchement : « pour ce scrutin, la circonscription électorale est le territoire national et les candidats doivent à l’évidence, s’employer à convaincre les électeurs dans tous les départements et communes », précise le compte-rendu du Conseil des ministres.

Une mesure, des implications
Une lueur d’espoir. C’est ce que peuvent entrevoir les agents économiques des différents secteurs d’activités sous mesures restrictives depuis que la pandémie a commencé. On peut supposer que l’annonce de la campagne de vaccination au Bénin ait joué un rôle dans le choix de l’Exécutif qui d’ici là, verra une partie de sa population vaccinée. Dans cette perspective, les acteurs des transports en commun peuvent également espérer pour bientôt à leur endroit un tel allègement. Il faut même y inviter le gouvernement pour que sa mesure ne soit pas à l’avenir taxée de calcul politique. Mais quoi qu’on dise, il y a aussi que contrairement au reste du monde et même par rapport à beaucoup de pays africains, le Bénin reste un territoire modestement touché par le coronavirus. Il est l’un des très rares pays au monde à ne pas encore franchir le cap des cents morts. C’est là un argument de taille qui prouve, malgré la résurgence de ces derniers jours, que le Bénin peut se permettre le luxe d’une campagne électorale moins confinée mais responsable et dans le respect des gestes barrières.





Dans la même rubrique