Présidentielle du 11 avril : L’Union Progressiste choisit Patrice Talon et appelle les militants à la mobilisation

Arnaud DOUMANHOUN 18 janvier 2021

« Poursuivre la construction du pays et satisfaire les aspirations des Béninoises et Béninois ». Le parti Union progressiste (Up) s’inscrit dans cette dynamique de la continuité au sommet de l’Etat, au regard du bilan élogieux, établi par les élus de ce creuset politique à quelques mois de la fin du premier mandat de Patrice Talon. Le chef de l’Etat aspire à un second quinquennat, le Bureau politique lui donne carte blanche, au terme de sa session extraordinaire, du samedi 16 janvier 2021 à Abomey-Calavi. Dans la résolution lue par l’honorable Idji Kolawolé, l’UP salue les réformes difficiles et courageuses mises en œuvre depuis l’avènement du régime du nouveau départ, sur les plans politique, social et économique, et considère qu’il importe d’installer impérativement ces réformes dans la durée et de les rendre irréversibles en instaurant une gouvernance éthique et moderne, débarrassée de l’improvisation et de la corruption.
« Notant avec satisfaction et espoir les progrès indéniables enregistrés par le Programme d’actions du gouvernement (Pag), et après avoir consulté largement les militants au niveau de toutes les instances du parti, et tout particulièrement les députés, maires et conseillers communaux, le Bureau politique élargi décide : Patrice Talon est désigné candidat de l’Union Progressiste à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 », a indiqué Idji Kolawolé. Au dire du président Bruno Amoussou, il ne faudra plus retourner à l’ère de l’improvisation et du populisme qui gaspille ou encourage le gaspillage des ressources publiques. « Nous ne voulons pas non plus être des spectateurs indifférents quant à l’avenir de nos enfants, de nos petits-enfants, de la génération montante et de l’immense majorité de notre peule… », a-t-il ajouté.
Aussi, la Direction exécutive nationale de l’Union reçoit mandat pour mener toutes les concertations avec les autres forces politiques de la majorité présidentielle, afin d’identifier, désigner et communiquer au candidat Patrice Talon, le nom d’un patriote béninois engagé pour être candidat à ses côtés aux fonctions de Vice-Président de la République. En ce qui concerne le parrainage, l’UP invite ses élus, députés et maires, à « parrainer tout candidat soutenu par un parti politique ayant une existence légale ».
Mais au-delà d’une victoire évidente du candidat de l’Union progressiste à la présidentielle de 2021, le président Bruno Amoussou invite à une mobilisation des militants pour un taux de participation record. « Le plus important n’est pas que nous gagnions les élections mais de mobiliser nos compatriotes pour que le taux soit très élevé pour la présidentielle », a-t-il conclu après avoir reçu le vœu de nouvel an de ses membres.





Dans la même rubrique