Prochaines élections municipales et communales : Le PRD reprend ses couleurs

Karim O. ANONRIN 21 janvier 2020

Les responsables de la Direction exécutive nationale (DEN) et du Bureau politique (BP) du Parti du renouveau démocratique (PRD), la seule grande formation politique encore existante depuis l’avènement du renouveau démocratique au Bénin était encore sur le terrain ce week-end les 18 et 19 janvier 2020 pour échanger avec les membres des structures à la base dudit parti. Ainsi, lesdits responsables ont rencontré les membres des sections et sous-sections des Communes de Akpro-Missérété et d’Avrankou à Avrankou, ceux des sections et des sous-sections des Communes de la Vallée de l’Ouémé à savoir Bonou, Adjohoun, Dangbo, Aguégués aux Aguégués et enfin les membres des sections et des sous-sections des Communes du département du Plateau à savoir Ifangni, Sakété, Adja-Ouèrè, Kétou et Pobè à Pobè.
Cette descente des responsables du PRD sur le terrain ce week-end est la suite logique de la tournée effectuée en décembre dans les départements de l’Atacora, de la Donga, de l’Alibori, du Borgou, du Zou, des Collines, du Mono et du Couffo pour rassurer les militantes et militants non seulement de l’existence légale du PRD, mais également des dispositions qu’il est en train de prendre pour aller aux élections municipales et communales de 2020. En effet, la non-participation du PRD aux élections législatives de 2020 a trop vite fait de faire croire à plus d’un que le parti n’existe plus. Pire, certains politiques en ont profité pour prendre d’assaut les fiefs traditionnels du parti en faisant croire aux populations que le PRD n’ira plus à des élections au Bénin parce qu’il serait un allié non aimé de la mouvance présidentielle soutenant les actions du président Patrice Talon.
Désormais donc, la donne a changé sur le terrain. Le parti arc-en-ciel dirigé par Me Adrien Houngbédji, trois fois président de l’Assemblée nationale du Bénin, a repris ses couleurs. Les structures horizontales et verticales du parti ont repris la mobilisation à l’instar des autres formations politiques désireuses de prendre part aux prochaines joutes électorales. L’engouement va même au-delà des fiefs naturels du parti. Le département du Zou s’illustre particulièrement dans ce regain d’activités du Parti du renouveau démocratique (PRD). En dépit des départs qu’il a enregistrés ces derniers mois, le PRD semble imperturbable dans sa décision d’aller à la conquête des Maires du Bénin. Selon le Porte-parole du parti, Charlemagne Honfo, l’autre objectif visé en organisant ces descentes sur le terrain est d’amener les potentiels candidats aux prochaines municipales et communales à vite se prendre en charge pour la constitution de leurs dossiers ; afin de faire du parti, la première force politique au Bénin.





Dans la même rubrique