Rencontre d’échanges avec les partis politiques : La Cena fait la lumière sur les subtilités du code électoral

Arnaud DOUMANHOUN 11 février 2020

Le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) et ses collègues se sont entretenus ce jour à Cotonou avec les chefs et représentants de partis politiques. Au menu des échanges, de nombreuses dispositions de la loi 2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral en République du Bénin. « En dépit des aléas survenus dans son parcours depuis son installation, le souci de la Céna a été et reste toujours l’organisation d’élections crédibles, transparentes dans un climat de paix et de concorde. Mais la concrétisation de ce vœu passe nécessairement par la concertation et le dialogue avec toutes les parties prenantes au processus électoral dont au premier plan les partis politiques… », a déclaré Emmanuel Tiando à l’ouverture des débats. Et c’est tout l’intérêt de cette rencontre d’informations, d’échanges et de concertations avec comme finalité, le balisage du chemin en vue de l’organisation efficiente et pacifique des élections communale le 17 mai prochain.
Les participants sont donc renseignés sur la préparation du scrutin ainsi que les dispositions prises par l’institution, aux fins de sa réussite. On retiendra, qu’à la suite de la convocation du corps électoral par le président de la République, la Cena a engagé la préparation du processus électoral à travers l’élaboration de son chronogramme à usage interne et la publication le 3 février 2020 de son calendrier électoral, à l’attention de tous les acteurs impliqués dans ce processus.
En effet, les participants ont eu droit à une présentation détaillée du calendrier électoral, à un exposé des conditions et modalités de participation des partis politiques aux élections, à la présentation d’un tableau de répartition des sièges dans les circonscriptions électorales à savoir les arrondissements. Aussi, les partis politiques doivent donner en la preuve, une seule fois à la Cena, du payement de la quittance du cautionnement de leurs candidats soit un montant total de 18.150.000 francs Cfa et fournir 3.630 dossiers.
« L’enjeu à travers ces élections, c’est le Bénin dont nous avons tous la mission de préserver la paix sociale et le renforcement de sa démocratie », a conclu Emmanuel Tiando.

impressions de Nourénou Atchadé et de Claudine Prudencio
Le représentant Fcbe, Nourénou Atchadé : « J’ai vu une Cena qui maîtrise son dossier surtout le président de l’institution… »

‘’C’est une très bonne séance d’échanges entre les partis politiques et la Cena. Je voudrais avouer que j’ai vu une Cena qui maitrise son dossier surtout le président de l’institution, le professeur Emmanuel Tiando qui a donné des réponses adéquates aux différentes préoccupations des représentants des partis politiques.
Je voudrais aussi dire mon étonnement par rapport à certaines préoccupations des députés qui ont voté la loi à l’Assemblée et qui malheureusement ne comprennent pas ce qu’ils ont voté et qui, une fois encore viennent poser des questions sur l’interprétation de la loi au président de la Cena. Je crois que c’est malheureux pour notre pays. Vous comprenez très bien comment on vote aujourd’hui les lois personnelles, des lois qui sont votées les yeux fermées. Je déplore cette chose.
Ça a été un grand étonnement que des députés viennent devant la Cena pour demander l’interprétation de la loi. Sinon dans l’ensemble, je crois que c’est une très bonne séance’’.

Claudine Prudencio : « Le président de la Cena a été très clair. Une faute est une faute… »

‘’Je ne peux qu’avoir de bonnes impressions sur cette rencontre d’échanges. La Cena avait publié son chronogramme. Elle nous a invités pour nous présenter et remettre officiellement ce document.
Nous avons passé en revue les textes de lois en vigueur, qu’il suffira d’appliquer en constituant les dossiers en fonction. Il faut que tous les partis politiques reprennent la Charte des partis, le code électoral et préparent leurs dossiers en conséquence pour qu’on ne parle plus ‘’de faute mineures’’. Le président de la Cena a été très clair. Une faute est une faute.
L’Udbn est un parti très dynamique sur le terrain.
Certaines mauvaises langues racontent n’importent quoi. L’Udbn sera aux élections et l’Udbn participera à toutes les élections aux Bénin’’.





Dans la même rubrique