Soutien des partis de la mouvance à un candidat : Prd : le choix de la raison… la hantise de l’opposition

Angelo DOSSOUMOU 19 janvier 2021

Il ne reste que lui pour boucler la boucle. Sur la longue liste des partis de la mouvance présidentielle qui ont d’ores et déjà apporté leur soutien au président Patrice Talon, seul le Prd de Me Adrien Houngbédji manque encore à l’appel. Si l’officialisation du choix des Tchoco-Tchoco ne saurait plus tarder et que de toute évidence, ce serait une grosse surprise que ça soit un autre candidat que Patrice Talon, sur le plan de la promptitude à se prononcer en faveur du chef de la majorité présidentielle, ils ont accusé un grand retard sur les autres partis que sont Moële-Bénin, l’Udbn, le Br et l’Up. Peut-être, les militants du plus vieux parti de l’ère du renouveau démocratique voulaient-ils avoir la certitude de la candidature de l’actuel locataire de la Marina et mesurer tous les contours avant toute décision. Maintenant que tout est clair, le parti arc-en-ciel dont le leader charismatique était fortement courtisé pour des soutiens en 2021 sait désormais à quoi s’en tenir.
En effet, sur la balance, les Tchoco-Tchoco ont un Patrice Talon déjà auréolé du soutien des grandes chapelles de la mouvance présidentielle et en face, les autres potentiels candidats suspendus aux désidératas des parrains. A ce sujet, faudrait-il d’abord que lesdits candidats aient les 16 parrainages requis avant que leurs candidatures ne soient homologuées et qu’ils puissent prendre part à la course. Autant d’incertitudes pour lesquelles, sans doute, le Prd qui, depuis la présidentielle de 2016 ne cache pas sa hantise de l’opposition, ne prendra pas de risque. De surcroît, pour un scrutin pour lequel beaucoup d’analystes assurent que les jeux sont déjà faits, ce serait l’information du siècle au Bénin que le parti de Me Adrien Houngbédji supporte un autre candidat que Patrice Talon.
En définitive, le chantre du Nouveau départ est bien parti pour ratisser large au sein des partis de la mouvance présidentielle. A coup sûr, au point où évolue l’actualité politique de ces dernières semaines, le Prd ne fera pas exception à la règle et aidera à mieux élargir le boulevard qui mène à un second mandat. Devant une opposition fragilisée, handicapée et dégoûtée non seulement par le parrainage mais aussi du fait du contrôle de toutes les institutions de contre-pouvoir par la majorité présidentielle, il faudra que les Tchoco-Tchoco soient vraiment téméraires pour faire le choix d’une alternative à Talon. Et donc, en attendant l’aval du congrès extraordinaire qui se tiendra dans les tout prochains jours, la raison chez les militants du parti arc-en-ciel a définitivement pris le pas sur toute autre velléité devant conduire à opérer un choix contraire à celui de Talon. Alors à l’arrivée, il n’y aura rien de nouveau sous le soleil. Sauf, le secret de polichinelle du parti arc-en-ciel de Me Adrien Houngbédji.





Dans la même rubrique