7ème conférence de l’association des universités de l’Afrique de l’Ouest : L’industrialisation et la transformation économique au cœur des échanges

La rédaction 10 octobre 2019

L’Association des universités de l’Afrique de l’Ouest, en collaboration avec l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), a organisé la 7ème conférence annuelle et la 9ème Assemblée générale annuelle de ladite association qui se tiennent jusqu’au 12 prochain C’était hier dans les locaux de l’Uac.

‘’Rôle des universités de l’Afrique de l’Ouest dans l’industrialisation régionale et la transformation économique’’. C’est autour de cette thématique que les acteurs du monde universitaire se sont réunis à l’occasion de la 7ème conférence annuelle et de la 9ème assemblée générale annuelle de l’Association des universités de l’Afrique de l’Ouest. Pour le représentant de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs), Bienvenu Koudjo, le thème de cette édition interpelle les universités dans leur contribution au développement national. « Le thème retenu pour cette édition est en adéquation avec la vision du gouvernement de notre pays, celle de faire du Bénin un pays dont l’industrialisation pourra booster l’économie nationale afin de placer le pays sur l’orbite du développement régional.

Les universités de l’Afrique de l’Ouest ont donc un rôle à jouer pour faciliter la rapide transformation économique de la région. L’industrialisation reste et demeure alors une solution efficace au chômage des jeunes et à l’insécurité qui secoue certains pays de la sous-région Ouest-africaine », a-t-il laissé entendre. Quant au président du comité scientifique de cette édition, Rigobert Tossou, il a remercié les autorités à divers niveaux pour leur soutien. « Je remercie les autorités rectorales pour la confiance placée en nous et pour tout le soutien dont nous avons bénéficié dans l’accomplissement de notre mission, les autorités politico-administratifs du Bénin, les responsables de l’association des universités Ouest africaines pour leurs accompagnements financiers et scientifiques ». Le représentant de la Mesrs reste alors confiant que la compétence des participants à cette conférence rassure, quant à la qualité des résultats qui sortiront de ces assises.
Estelle KAKPO (coll.)





Dans la même rubrique