Association des professionnels des madias du Bénin : Aurélien Aïssoun, la fierté de la Fjmpb

14 août 2020

Chers membres de la FJPMB
Aujourd’hui 13 août 2020 marque la fin du mandat de l’actuelle équipe dirigeante de la Fédération des journalistes et professionnels des médias (Fjpmb) que j’ai l’insigne honneur de diriger. Pour rappel, cette mandature a pris corps le 13 août
2017 après la tenue de l’AG élective.
Je remercie Dieu qui m’a permis de diriger jusqu’à terme.
Au-cours de ces trois (3) dernières années, mon équipe et moi avons, selon la feuille de route, essayé de mener et au mieux des actions en respect du cahier des charges. Sous ma direction beaucoup de choses ont pu se concrétiser même si nous sommes restés un peu loin des ambitions qui ont motivé la création de la FJPMB. Certes, pour beaucoup et surtout ceux de l’extérieur, la Fédération des journalistes et professionnels des médias du Bénin a nettement impacté et marqué des esprits. C’est vrai il y a un leadership agissant mais nous aurions pu faire un peu plus à travers la convergence des idées, le sincère engagement dans la conviction. La FJPMB durant ce mandat a tutoyé de hautes instances aussi corporatistes qu’institutionnelles. A l’arrivée, nous pouvons attester que la Fédération est visiblement en plein essor et a même pris des tentacules. C’est le lieu de remercier en tout premier lieu tous les membres qui ont cru en moi en me confiant les destinées de notre Association ‘’labelle", je n’oublie pas les différents conseillers qui sont restés attachés à la FJPMB, mon sincère merci aux Marraines et aux Parrains. Je n’oublie pas les Associations faitières et les différents partenaires qui nous ont soutenus. Mais en réalité, c’est l’arbre qui cache la forêt. Il ne s’agit pas ici de la présentation exhaustive ou détaillée de mon bilan. Certes nous n’avons pas démérité mais on pouvait mieux faire. Aucune œuvre humaine n’est parfaite, mais cela ne doit pas être une excuse car, nous devons avoir des perspectives.
En tant que président, j’ai noté malheureusement que bon nombre d’entre nous n’avaient pas cerné cette idéologie de départ d’où, la démotivation ambiante doublée d’un désengagement aussi perceptible qu’un simple abandon. Cela se laisse apercevoir bien au niveau des membres simples que de ceux du bureau. Heureusement que les vrais guerriers n’ont pas abandonné et ne sont non plus devenus de simples spectateurs, figurants ou acteurs visibles de la politique de l’autruche. Ce qui n’a jamais pas conduit à bon port. Parfois c’est décourageant avec les efforts quotidiennement consentis mais la Fédération pour moi, est mon "contrat social" Tôt ou tard nous récolterons les fruits, il nous faut juste de l’engagement sincère.

Chers membres de la FJPMB
Aujourd’hui 13 août 2020 marque la fin du mandat de l’actuelle équipe dirigeante de la Fédération des journalistes et professionnels des médias (Fjpmb) que j’ai l’insigne honneur de diriger. Pour rappel, cette mandature a pris corps le 13 août 2017 après la tenue de l’AG élective. Je remercie Dieu qui m’a permis de diriger jusqu’à terme.
La fin du mandat ne signifie pas la fin de la FJPMB mais plutôt, la poursuite de l’aventure. Ainsi, nous tiendrons notre Assemblée générale ordinaire et élective pour le renouvellement des instances dirigeantes. En respect aux textes régissant la FJPMB, j’annonce officiellement que ce rendez-vous qui marque un grand tournant dans la vie de notre Association se tiendra le 29 août 2020. Je voudrais donc demander à tous les membres non encore honorables à se mettre à jour pour prendre une part active à l’AG au-cours de laquelle beaucoup de décisions seront prises après les débats. Nous y sommes tous conviés car nous sommes tous concernés.
Je voudrais une fois encore remercier tous les membres qui même sans se dévoiler m’ont toujours apporté leurs orientations ou point de vue pour la bonne marche de la FJPMB.

Merci à tous !

Vive la FJPMB pour une presse libre, épanouie et pour une relève de qualité ».

Fait à Cotonou le 13 août 2020.

Le Président,

Aurélien AÏSSOUN





Dans la même rubrique