Campagne ‘’Mon sang pour les autres’’ à l’Uac : Les Rotary Clubs du Bénin sauvent des vies

Patrice SOKEGBE 21 juillet 2021

Les Rotary Clubs du Bénin ne cesse de marquer positivement les esprits. Du 11 au 17 juillet 2021, plusieurs clubs Rotary du Bénin ont lancé une campagne de don de sang sur le campus d’Abomey Calavi. Ce vendredi 16 juillet 2021 le club de Cotonou rive gauche et d’autres personnes de bonne volonté ont participé activement à l’Université d’Abomey-Calavi à cette campagne de don de sang. Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne ‘’Mon sang pour les autres’’ initiée par les Rotary clubs du Bénin en collaboration avec l’Agence nationale de la transfusion sanguine (Ants) et La Croix Rouge Universitaire. Pour Gérard Adounsiba, Président du Rotary Club de Cotonou Rive Gauche, cette campagne se justifie à plus d’un titre. « Cette période est très critique. Les moustiques pullulent et les enfants sont malades. Et il y a un cri d’alerte qui a été lancé pour donner du sang, car il y en manque dans les hôpitaux, dans les centres de santé. Nous Rotarien du Bénin, avons décidé d’aller donner du sang pour sauver des vies. C’est pourquoi nous sommes ici. Cette campagne se déroule du 12 au 17 juillet 2021. On va donner assez de sang pour sauver des vies », a-t-il expliqué. Au centre commercial de l’Enam, l’affluence était remarquable. Naturellement, les gens se sont dirigés vers le centre de prélèvement pour accomplir l’acte salvateur. A en croire Joséphine Jones Nkunzimana, membre dudit club, « Il faut être solidaire avec les malades, avec tous ceux qui ont besoin de sang, c’est un acte généreux parce qu’il faut donner de son cœur aussi on donne une partie de nous, c’est notre sang. Certains ne peuvent pas le donner ou ne veulent pas le donner, mais c’est leur choix. Nous avons décidé de donner parce que déjà au Rotary, on partage ce qu’on a avec les autres et c’est aussi un acte citoyen ». A l’occasion, plusieurs dizaines de poches de sang ont été collectés dans la journée du vendredi, mais l’on ne doit pas s’arrêter en si bon chemin. « Je profite pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés du Bénin. Ceux-là qui ne sont pas malades, ceux-là qui n’ont pas atteint l’âge de 65 ans et ceux-là qui ont déjà plus de 18 ans de venir donner un peu de leur sang pour sauver des vies. C’est le Bénin qui grandit comme cela. Donc, c’est un acte généreux auquel j’invite tous les Béninois et toutes les béninoises », a ajouté Gérard Adounsiba.





Dans la même rubrique