Catastrophe naturelle dans les communes de Ouidah, Grand Popo et Comé : La fermeture de « la bouche du Roy » source des inondations

La rédaction 17 juin 2021

Des localités des communes de Ouidah, Grand Popo et Comé et environs sont touchées par des débordements des eaux dues à la fermeture de l’embouchure de « La Bouche du Roy » depuis le mois de février 2012.

Des localités riveraines des lacs et lagunes côtiers sont les plus touchées par l’inondation. Une situation qui découle de la fermeture de « la bouche du Roy » qui sert de couloir au trop plein des eaux du fleuve Mono de se jeter dans l’océan Atlantique. Depuis sa fermeture, il n’y a plus de communication directe entre l’écosystème marin et celui lagunaire côtier. Le déséquilibre entre les deux écosystèmes a entraîné le débordement des eaux dans plusieurs localités situées dans les environs des lacs et lagunes côtiers. En espérant la réouverture de l’embouchure, José Tonato, le ministre du cadre de vie et de développement invite les populations à la vigilance, à la prudence et au respect des règles d’hygiènes et sanitaire.
Les autorités locales et communales de Ouidah, de Grand Popo, de Cômè et environs sont appelées à mettre en œuvre les mesures d’alerte précoce telles que recommandées par l’Agence Nationale pour la Protection Civile (Anpc) et à mettre l’accent sur la sensibilisation des populations des localités concernées.
Yves TCHEKPO(Stag)





Dans la même rubrique