Cep 2020 : Fidjrossè-Kpota : les épreuves démarrent à 8h30

La rédaction 7 juillet 2020

Sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Certificat d’Études Primaires (Cep) session de juillet 2020 a officiellement démarré ce lundi 06 juillet 2020. A Fidjrossè-Kpota dans le 12ème arrondissement de Cotonou, tout se déroule sans incident en cette période de covid-19.

Matinée brumeuse ce lundi 06 juillet 2020. La devanture du complexe scolaire ‘’Assafwa les élites’’ grouille de monde. Des parents d’élèves, les uns en véhicules les autres sur motos déposent leurs enfants. Debout, installés le long de la clôture de l’école, quelques-uns donnent les dernières recommandations à leurs candidats. « J’ai accompagné mon fils pour la composition. Je lui rappelle de prier avant le démarrage des épreuves et de ne pas avoir peur », explique Lydia Aboki, une parente d’élève. Comme elle, Carine Fifonsi affirme : « c’est le premier jour des compositions. J’ai accompagné ma petite sœur pour être sûre qu’elle ne se perdra pas en chemin et surtout pour qu’elle ne soit pas en retard ».
Au portail, deux agents de sécurité assurent l’ordre et le contrôle du port de masque. « Mettez vos masques ! Portez-les. Sinon je ne vous laisse pas entrer », interpelle un agent de sécurité vêtu d’un habit blanc sur un pantalon marron. Avant d’accéder aux salles de classes, les candidats se lavent les mains devant les dispositifs de lavage des mains, installés un peu partout dans la cour de l’établissement. Après le lavage des mains ils se mettent à la recherche de leur salle de composition. Ceux qui ne se retrouvent pas se font aider par des surveillants. Pendant ce temps, le chef centre et ses collaborateurs s’affairent pour le partage des feuilles de composition et la répartition des surveillants dans les salles. 8h15. Les surveillants rejoignent les salles de classes cache nez en place, gel hydroalcoolique et feuilles de composition en main. 05 minutes passent. Le chef-centre se rend dans une salle pour le lancement des épreuves. 8h30. La sirène retentit. Le top est ainsi donné. Les candidats ont en face d’eux une épreuve de compréhension de l’écrit.
S’agissant des statistiques, au complexe scolaire ‘’Assafwa les élites’’, 231 garçons et 237 filles ont répondu présents au rendez-vous de ce matin sur un total de 477 inscrits. Ces candidats sont répartis dans 17 salles de composition à raison de 28 à 30 par classe. En ce qui concerne les absents, on en dénombre au total 9, 8 garçons et une fille.
Elvire AGOSSOU (Stag.)





Dans la même rubrique