Cep session de 2020 : Les candidats composent sans incidents majeurs

La rédaction 7 juillet 2020

Le Complexe scolaire d’Agoua, dans la commune de Bantè a abrité le lancement officiel de l’examen du Certificat d’études primaires, session de juillet 2020. Ce lancement a été assuré par le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, accompagné de Firmin Aimé Kouton, Préfet par intérim du département des Collines, et du Maire de la commune de Bantè, Edmond Babalèkon Laourou.

L’examen du Certificat d’études primaires a bel et bien démarré malgré la pandémie du Coronavirus. Hier au Centre d’Agoua, le Ministre Salimane Karimou a procédé au lancement officiel dudit examen. Il a sillonné les salles de composition pour s’assurer de ce que les gestes barrières sont respectés. Du dispositif de lavage de mains à la distanciation sociale, en passant par les gels hydroalcooliques, le port de masque, tout a été passé au peigne fin par le Ministre et ses collaborateurs. Aussi, a-t-il procédé à la vérification des scellés posés sur les enveloppes contenant la première épreuve qui est celle de la lecture. Avant le top de la distribution des épreuves, le Ministre Salimane Karimou a rassuré les candidats. « Il faut bien réfléchir. Il ne faut pas se jeter sur l’épreuve et commencer par la traiter. Lisez bien et posément », leur a-t-il dit avant de lancer officiellement l’examen. Pour cette année scolaire 2019-2020, ils sont 215 candidats à se présenter à l’examen du Cep au Complexe Scolaire d’Agoua dans la Commune de Bantè. Selon le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, le choix de ce centre pour le lancement officiel de l’examen du Cep s’est basé sur le faible taux de scolarisation et de réussite aux examens. Par ce geste, Salimane Karimou veut amener les populations de cette localité à croire en l’école, qui est un droit pour l’enfant. Une fois à l’école, les parents doivent les suivre et les accompagner pour que le taux de réussite soit très élevé.
Après le Complexe Scolaire d’Agoua, le Ministre Salimane Karimou et sa délégation ont visité deux autres centres de composition dans la commune de Savalou, le Complexe Scolaire de Gouka et l’École Primaire Publique de Houndjènou. Au terme de cette visite, monsieur Karimou s’est dit satisfait du déroulement de l’examen du Cep. Selon lui, lorsque le gouvernement fixait la date de l’examen, certains de nos compatriotes n’y avaient pas cru. Pour eux, c’était une manière pour le gouvernement d’exposer les enfants à la propagation du Coronavirus. Il est constaté que depuis le 11 mai jusqu’à la tenue de l’examen du Cep 2020, les classes de Cm2 ont repris normalement et la situation est bien maîtrisée.





Dans la même rubrique