En reconnaissance des loyaux services dans le secteur de la santé : Le docteur Clément Agossadou reçoit les ‘’Lauriers d’or’’

6 janvier 2022

A bon vin point d’enseigne. Son parcours atypique, son sens élevé de responsabilité, ses nombreuses prouesses réalisées au cours de sa carrière de médecin chirurgien, les nombreuses lettres de félicitation à lui décernées tant par la hiérarchie du secteur de la santé que les autorités à divers niveaux lui ont valu cette distinction. Le docteur Clément Agossadou est rentré depuis le jeudi 30 décembre 2021 dans le cercle très sélectif et prisé des lauréats de l’Ong ‘’La Main de Dieu’’. C’était au cours d’une cérémonie assez solennelle organisée dans la grande salle de fête de l’hôtel ‘’Jeco’’ de Dassa-Zoumé que le docteur Clément Agossadou a été consacré par le président de l’Ong ‘’La Main de Dieu ‘’, Roland Djigbégnonhou

Et de deux pour le docteur Clément Agossadou. Parce qu’il avait été déjà décoré une fois par la grande chancellerie du Bénin pour le dévouement de chirurgien d’exception à travers ses œuvres. En réalité, le jeudi 30 décembre dernier, le président de l’Ong ‘’La Main de Dieu’’ a organisé la 3ème édition de la cérémonie de reconnaissance de mérite ‘’la nuit du médecin béninois du département des Collines’’. Selon le président de ladite Ong, la nuit du médecin béninois est une cérémonie de décoration qui consiste à honorer les médecins qui se battent de jour comme de nuit pour sauver des vies, pour guérir des malades. Selon Roland Djigbégnonhou, dans le département des Collines, il y a plusieurs médecins, mais pour cette année, douze ont pu être identifiés dont deux femmes qui ont été honorés grâce au dynamisme et au sens du professionnalisme du directeur départemental (DDS) des Collines, le docteur Codjo Dandonougbo qui fait de ces collaborateurs les meilleurs. Ainsi, ils sont au total douze médecins dont deux femmes à entrer dans la grande famille des récipiendaires de l’Ong ‘’La Main de Dieu’’. Avant que les douze médecins ne soient consacrés, l’assistance a eu droit à un exposé fait par madame Edith Marlyse Adjonohoun, coach certifiée, coach en développement personnel, fondatrice de Lys Coaching. Exposé au cours duquel le mérite des médecins ont été vantés et leurs frasques exposées. Après sa décoration, le docteur Clément Agossadou a tenu des propos très évocateurs et très explicites sur sa carrière. A l’entame de ses propos, le docteur Clément Agossadou a laissé entendre que les mots lui manquent pour dire toutes ses émotions. Ensuite il déclare que les douze médecins qui ont été décorés par l’Ong sont les douze apôtres du directeur départemental de la santé (DDS) Collines, le docteur Codjo Dandonougbo. Il a remercié l’Ong ‘’La Main de Dieu’’ et estimé que c’est avec des yeux discrets et secrets que l’Ong les a surveillés pour recevoir la caresse de Dieu. A l’en croire c’est la main de Dieu qui caresse les douze nominés. ‘Je ne suis pas Dieu, mais je suis l’unité de mesure de Dieu, tel que le mètre est l’unité de mesure de longueur, l’homme est l’unité de mesure de Dieu. Donc l’homme c’est le microcosme et Dieu le macrocosme’’, a-t-il poursuivi. Il a aussi remercié le chef de l’Etat qui l’a ramené pour travailler encore et aider ses confrères de même que les paramédicaux à respecter les normes sanitaires. Docteur Agossadou, ce chirurgien d’exception pendant qu’il était en fonction a aussi initié la vaccination porte à porte dans plusieurs communes du département des Collines et il est le secrétaire en charge des relations publiques du réseau des hôpitaux d’Afrique, Caraïbe et Océan indien.

Gislaine Bogninou ou la décoration d’un dévouement
Fruit des efforts de plusieurs années au rayonnement du secteur de la santé, la décoration du docteur pédiatre Gislaine Bogninou est également la consécration des bons et loyaux services qu’elle à rendus à son pays. En la matière, c’est un éventail de ses mérites qui est dressé devant l’assistance pour saluer le dévouement de cette femme à travers ses œuvres et l’honorer pour ses efforts sans cesse continus. La portée de la distinction de ce docteur pédiatre se justifie par le fait qu’elle a laissé des notes singulières en faveur du développement dans le secteur de la santé. Les témoignages sur son parcours sont élogieux et sont en même temps un signal fort à la gent féminine. Son époux qui l’a représentée à la cérémonie de distinction perçoit ce titre honorifique comme une invite à plus de détermination au service du rayonnement de son pays.
Pour leur part, les bénéficiaires voient à travers leur décoration, un motif de fierté et d’engagement au profit du Bénin. Les médecins, à travers la voix de leur porte-parole, le docteur Jacques Ahouassa, président départemental des Collines de l’ordre national des médecins du Bénin, ont promis de toujours mériter la confiance placée en eux par l’Ong ‘’La Main de Dieu’’.





Dans la même rubrique