Lylly Houngnihin, Directrice exécutive de Laboratorio arts contemporains : « A leur retour, on fera le lancement du livre »

Moïse DOSSOUMOU 12 mai 2022


« A Laboratorio arts contemporains, nous n’avons pas vocation à être bailleur de fonds ni diffuseur. On fait de l’intermédiation. Dans le paysage culturel béninois, on est la seule structure qui propose un service d’intermédiation entre les créateurs, les plateformes de financement, les ambassades, les partenaires techniques et financiers et des structures de diffusion en Afrique, en Europe et dans les Caraïbes. Donc, ce projet GenevAfrica est financé par plusieurs structures dont le Bureau de la coopération Suisse au Bénin, l’ambassade de France au Bénin, l’Institut français… On rassemble une coalition d’acteurs des différentes filières de la chaîne des structures culturelles et créatives qu’on agrège autour de projets pertinents. A leur retour, on fera le lancement du livre et on entrera dans sa diffusion à partir de cet été. On a déjà des rendez-vous pour le Salon du livre d’Abidjan l’année prochaine et la fondation Amadou Hampaté Bâ parce que c’est un livre qui appelle à des propositions performatives. C’est pour cela qu’ils vont à Genève. Ils y vont pour performer les correspondances qui racontent l’univers, le contexte et leur quotidien en tant qu’écrivains béninois qui ont échangé par mail pendant 4 mois avec des écrivains suisses ».
Propos recueillis par Moïse DOSSOUMOU





Dans la même rubrique