Gestion de l’eau potable en milieu rural dans les pays africains : Des stagiaires étrangers s’imprègnent de l’expérience béninoise

Isac A. YAÏ 11 février 2020

Plusieurs stagiaires venus du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo sont en formation au Bénin. Initiée par l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), cette formation entre dans la phase pratique du Programme de création de connaissance sur la gestion de l’eau potable en milieu rural dans les pays africains. « Cette formation sert de cadre de rencontre non seulement entre la théorie et la pratique, mais aussi entre acteurs du secteur de l’eau de plusieurs pays d’Afrique. Il s’agira donc pour vous, de vous imprégner de l’expérience du Bénin en matière de gestion du service public de l’eau potable en milieu rural et d’échanger vos expériences pour un meilleur avenir du secteur en Afrique… », a fait savoir Koichi Sasadaté, représentant résident de la Jica au Bénin lors du lancement de cette formation à la Direction générale de l’eau. Ainsi, du 10 au 17 février, les stagiaires alterneront des formations théoriques avec des sorties sur le terrain pour constater le dispositif béninois en matière de gestion d’eau potable en milieu rural. « Vous avez 4 décennies d’expériences à partager avec les différents acteurs en matière d’hydraulique villageoise. Vu les différents sites à visiter, vous ne serez pas ennuyés tout au long de votre séjour au Bénin.

En termes d’approvisionnement en eau potable, le Bénin a choisi d’atteindre l’accès universel à l’horizon 2021, soit 9 ans avant les échéances fixées par les Nations-Unies. Je remercie donc la Jica pour les bonnes relations et les nombreuses actions réalisées au Bénin en général et dans le secteur de l’eau en particulier », a précisé Philippe Armand Adjomayi, Directeur général de l’eau. Pour le représentant résident de la Jica, la coopération entre le Bénin et le Japon date de très longtemps et demeure au beau fixe. « Malgré la nouvelle politique de coopération entre le Bénin et le Japon qui s’aligne sur le Programme d’actions du gouvernement, le secteur de l’eau demeure une des priorités de notre intervention au Bénin. Ce qui confirme notre engagement à contribuer à la vision du gouvernement qui est qu’à l’horizon 2021, l’eau potable soit accessible à tous », a-t-il conclu.





Dans la même rubrique