Hôpitaux publics du Bénin : Un numéro vert pour dénoncer les rançonnements

Isac A. YAÏ 2 septembre 2019

Place à l’éthique dans les hôpitaux publics. Désormais, les patients ont la possibilité de se plaindre de tout acte de rançonnement. Il leur suffit de contacter le (+ 229) 91444444. C’est en effet le numéro vert mis à la disposition du public par la commission chargée du contrôle des structures de prestations de soins médicaux. L’information a été rendue publique vendredi dernier par Blaise Ayivi, Coordonnateur de la commission chargée du contrôle des structures de prestations de soins médicaux. A l’en croire, plusieurs investigations ont été menées ces derniers temps sur des soupçons de rançonnements et de vente de faux médicaments. « Au centre hospitalier départemental de la Mère et de l’enfant, des dysfonctionnements majeurs persistent et sont liés à l’organisation des services. La commission a mené une investigation au centre de santé de Dovidovè où circulaient sur le personnel soignant des soupçons de ventes illicites de médicaments, d’utilisation de médicaments périmés voire de rançonnement des malades », a-t-il souligné. La commission s’évertue à contrôler l’accueil des patients, à démasquer les cas de rançonnements et à apprécier le suivi des malades hospitalisés.





Dans la même rubrique