Libération des espaces publics : Jean-Claude Codjia entre en scène à Xwlacodji

Patrice SOKEGBE 21 août 2019

Annoncée mercredi dernier par le Préfet par intérim du département du littoral, Jean-Claude Codjia, la décision de la libération des espaces publics à Cotonou est mise en application. Dans la matinée d’hier, une équipe de la préfecture, appuyée des éléments de la Police Républicaine, a effectué une descente inopinée avec des engins lourds au quartier Xwlacodji, dans le 5ème arrondissement de Cotonou. Sur les lieux, les habitations et les ghettos ont été démolis. Les populations, surprises par cette visite, ont dû ramasser à la hâte leurs bagages pour aller chercher d’autres abris. D’autres sont restés inconsolables. Le Chef quartier Anani Agbéssi a quant à lui déploré l’attitude qui vise à détruire les habitations des paisibles populations. Selon lui, il était plutôt question de détruire les ghettos. Mais il a été surpris de voir les habitations cassées. Mieux, le maire, à sa descente dans l’après-midi sur les lieux, a estimé que les agents d’exécution n’ont pas respectés les instructions données par la préfecture. Selon le chef quartier, beaucoup se sont plaints à lui, car ils sont devenus des sans-abris.
Il faut rappeler que la libération de ce quartier entre en ligne de compte du projet d’assainissement des berges lagunaires de Cotonou qui prend en compte cette partie de la ville. Mais après plusieurs années de mise en garde et de déguerpissements, ces populations reviennent toujours au galop.





Dans la même rubrique