Microcrédits au Bénin : 15 milliards en 2022 pour le projet Alafia II

Patrice SOKEGBE 13 janvier 2022

Le gouvernement de la Rupture vient une fois encore réitérer son engagement vis-à-vis des femmes béninoises. A la faveur du Conseil des ministres, ce mercredi 12 janvier 2022, le président Patrice Talon et ses collaborateurs ont décidé de décaisser un volume de 15 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de la phase II du microcrédit Alafia dans le pays et du financement des artisans cibles du projet Assurance pour le Renforcement du Capital humain (ARCH). A ce titre, le gouvernement est décidé à accompagner davantage les bénéficiaires dans leurs activités et consolider les acquis de la première phase. Selon le compte rendu dudit conseil, cette phase II va consister, outre le maintien des crédits actuellement consentis, à mettre en place une nouvelle formule pour la prise en compte des demandes de la tranche de 50.001 à 100.000 FCFA et à financer des porteurs de projets parmi les artisans cibles du projet ARCH. Mieux, le gouvernement entend élargir son champ d’actions en laissant ouverts les microcrédits à toutes les populations éligibles, y compris celles qui avaient déjà bénéficié des crédits de 30.000 à 50.000 FCFA.
En outre, un financement de 5 milliards de FCFA est alloué aux artisans pour le compte de l’année en cours pour la prise en charge uniquement de ceux formés sur le dispositif ARCH et ayant un besoin de financement compris entre 100.000 et 2.000.000 de FCFA. Pour un taux d’intérêt de 9%, les prêts devraient être remboursés dans un délai de 18 mois au plus, selon le conseil des ministres. Egalement, une mention est faite pour les artisans non pris en compte sur le volet formation de ARCH, afin qu’ils bénéficient des produits classiques des systèmes financiers décentralisés avec le soutien du Fonds national de la Microfinance.





Dans la même rubrique