Papvire-abc : Le ministère de l’agriculture apprécie l’état d’avancement des réalisations

10 février 2021

Prévu pour une période d’exécution de 2016 à 2021, le Projet d’Appui à la Production Vivrière et de renforcement de la Résilience dans les départements de l’Alibori, du Borgou et des Collines (Papvire-Abc) va clôturer ses travaux au 31 décembre prochain.

Après plus de quatre ans d’exécution du projet sur le terrain, le Cabinet du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep), Ministère de tutelle du projet, a décidé d’aller sur le terrain pour apprécier de près avec les parties prenantes, l’état actuel d’avancement des réalisations effectives du projet et les contraintes auxquelles il est confronté, en vue de proposer des mesures correctrices et de relancer sa dynamique vers l’atteinte effective et efficiente des résultats attendus. La mission conduite par le Secrétaire Général Adjoint du Ministère, Innocent Togla, représentant le Ministre, et le Coordonnateur du Papvire-Abc, Martin D. Houndonougbo, a commencé le mercredi 3 février et prend fin le samedi 6 février 2021.
Le Projet d’Appui à la Production Vivrière et de renforcement de la Résilience dans les départements de l’Alibori, du Borgou et des Collines (Papvire-Abc) vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté. Mercredi 3 février 2021, premier jour de la mission, avant la descente sur les sites, une séance de travail a eu lieu à la mairie de Tchaourou en présence du maire de la ville. Il s’agit de passer en revue à cette séance, toutes les réalisations faites par le Papvire-Abc dans la commune de Tchaourou. Une présentation des actions prévues par le Papvire-Abc dans Tchaourou a été faite à travers une projection par la Cheffe Cellule communale de Tchaourou, Madame Djaboutou Foumilayo Rissicath. Il en ressort que toutes les actions prévues ont été exécutées à 100%. Ce qui a suscité l’agréable surprise des membres de la délégation du Maep et du maire de Tchaourou, Awo Jonathan : "(...) Les mots nous manquent pour exprimer notre joie et toute la gratitude de la population de Tchaourou. (...) Plus de 80% de la population de Tchaourou vit de l’agriculture qui constitue la base de l’économie communale. Ainsi, toute action dans ce sens est à saluer par toute la population (...) Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier le Gouvernement du Président Talon qui a initié ce merveilleux projet pour combler les attentes de nos chères populations..."

Sur le terrain
Les activités sur le terrain ont débuté par une remise d’attestation d’immatriculation aux 53 Opa de Tchaourou au Cec-Tchaourou. Pour le SGA/MAEP, Innocent TOGLA, cela donne une naissance légale et légitime aux coopératives agricoles concernées. Selon Chabi Sara ISSAHOU, Président d’une coopérative de production de riz à Tchaourou, cet acte va leur ouvrir beaucoup de portes pour le développement de leurs activités. Ensuite, il y a eu la visite suivie d’une séance de travail aux abords de la retenue d’eau de Boukousséra à Tchatchou.
Selon l’AGETUR, maître d’ouvrage délégué, les travaux de réhabilitation et d’aménagement de cette retenue d’eau sont achevés. Il reste à mettre en place, en amont de la retenue d’eau, un aménagement agricole de 5 hectares avec maitrise totale d’eau pour les cultures maraîchères. Le Coordonnateur a surtout insisté sur le respect des normes environnementales dans l’exécution des travaux. Cap a été ensuite mis sur le site du bas-fond aménagé de Boukou à Tchatchou. Là, le PAPVIRE-ABC y a aménagé un site d’un hectare pour les cultures maraîchères et un autre de dix hectares pour la production rizicole. Le Coordonnateur PAPVIRE-ABC a souligné que Boukou est le 2e site d’investissement maraîcher du projet où est mis en place un système d’irrigation, le tout au profit du Groupement AKUANMON constitué de 156 membres dont 22 femmes.
Chabi Mama ABDOULAYE, Secrétaire Général du Groupement, a dit ses remerciements au projet pour les nombreuses actions menées à leur profit. Le SGA/MAEP, Innocent TOGLA, au nom du ministre empêché, a dit ses félicitations aux membres du Groupement, pour le sérieux qu’ils mettent dans leurs activités sur le site.

Des bénéficiaires très satisfaits
Après Tchatchou, retour à Tchaourou où est implanté un magasin de stockage de productions agricoles d’une capacité de 1000 tonnes. Pour les bénéficiaires, le Gouvernement a pensé aux producteurs de Tchaourou à travers le PAPVIRE-ABC. « Nous sommes très satisfaits des aménagements et diverses infrastructures réalisés dont ce magasin. Nous avons aussi bénéficié de subventions sur les intrants et de l’accompagnement des cadres du pôle 4. Aujourd’hui, nous sommes passés d’une production de riz de 50 à 150 tonnes sur 27 hectares que le projet nous a aidé à aménager. Nous en remercions le projet, le ministère et le Gouvernement », a dit le porte-parole des bénéficiaires.
Le SGA/MAEP, a ensuite remercié le projet pour avoir réalisé ce magasin et a promis rendre compte au ministre de l’état d’âme des bénéficiaires. Il a souhaité que le magasin soit rapidement exploité et que le marché s’anime à son niveau.
La visite de la retenue d’eau d’Alafiarou a mis un terme aux activités de la mission conjointe MAEP-PAPVIRE ABC pour le compte de la première journée de la mission. La retenue d’eau dont la réhabilitation est en phase de finition. 75% des travaux sont déjà exécutés, selon l’AGETUR, maître d’ouvrage délégué. C’est un aménagement hydro agricole de 6.15 hectares à l’aval, d’un volume estimé à 200.000 m3. Le Chef de l’Arrondissement de Alafiarou a exprimé la satisfaction des bénéficiaires. Ces derniers ont aussi souhaité du projet que le nombre d’abreuvoirs prévus soient augmenté, vu que techniquement ils ne peuvent accéder directement à la cuvette.





Dans la même rubrique