Présidentielle de 2021 au Bénin et les germes d’une crise préélecctorale : Social Watch tire la sonnette d’alarme

Isac A. YAÏ 21 janvier 2021

Social Watch Bénin, dans la perspective de la consultation électorale du 11 avril 2021 qui se révèle assez déterminante pour l’enracinement de la démocratie , tire la sonnette d’alarme. Ainsi, à travers un point de presse donné hier au siège de cette Organisation non gouvernementale (Ong), Blanche Sonon, présidente de Social Watch Bénin a relevé les germes d’une crise préélectorale et a appelé à une réforme législative pour juguler cette crise dans le respect des principes démocratiques. Nous invitons le chef de l’Etat, débiteur de la paix nationale, l’Assemblée nationale voire toute la classe politique, à lever tous les obstacles législatifs en vue de faire participer tous les citoyens qui le désirent, à l compétition électorale de 2021 pour le respect des principes démocratiques et a sauvegarde des acquis démocratique”, a-t-elle faait savoir. A l’en croire, au fur et à mesure que l’on s’approche de cette élection, des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer la barrière du parrainage. "Social Watch Bénin, ne pouvant rester silencieux face à ce suspens d’enjeu national, invite expressement les pouvoir publics béninois et toute la classe politique à prendre la mesure de la situation et y apporter des solutions politiques d’apaisement nécessaire et susceptible de remettre tous les acteurs politiques, voire toute la population béninoise en confianc”, a-t-elle conclu.





Dans la même rubrique