Promotion de la scolarisation des jeunes filles : Emenique Alladatin Dossa prime les lauréates du Cep et Bepc

Isac A. YAÏ 16 septembre 2019

Promouvoir la scolarisation des jeunes filles de l’arrondissement de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi. Tel est l’objectif d’Emenique Alladatin Dossa " Jour des premières" pour primer les 10 meilleures écolières des examens du Certificat d’études primaires (Cep) et du Brevet d’études du premier cycle (Bepc). Soutenus par la coopération suisse et Care Bénin/Togo, ces prix, composés des cahiers, livres, stylos, sac au dos… ont été remis aux bénéficiaires le vendredi dernier à l’école Saint Baptiste d’Allègléta en présence des parents d’élèves et des autorités des écoles d’où proviennent les lauréates. « En primant ces jeunes filles, c’est une manière de sensibiliser sur la scolarisation et le leadership féminin. Nous les encourageons à continuer sur cette lancée afin qu’on puisse avoir des femmes dans les grandes instances de prise de décisions. Car, les femmes sont toujours brillantes dans la gestion des affaires de société, mais elles ne sont jamais prises en compte. Ces filles sont parmi les meilleures du département de l’Atlantique. Il faut donc qu’elles prennent leurs études au sérieux et qu’elles soient des exemples. Car, seul le travail est la porte de sortie de toutes difficultés de la femme. Nous exhortons les parents à continuer l’encadrement afin que les filles puissent aller le plus loin possible dans les études », a-t-elle précisé. Après avoir félicité les lauréates, les enseignants et les parents, le chef quartier d’Allègléta a remercié l’initiatrice de ces prix d’avoir choisi son quartier pour abriter la cérémonie de remise. « C’est une grâce d’avoir été sélectionnées par la nature pour être parmi les lauréates. Du point de vue démographique, les femmes représentent plus de 52% de la population du Bénin. Mais elles sont quasiment inexistantes dans les grandes instances de prise de décision. Raison pour laquelle cette initiative est heureuse », a déclaré le représentant des sages de Godomey. « Les femmes, malgré leur supériorité numérique, ne bénéficient pas des avantages. Il faut donc renverser la tendance. Raison pour laquelle le consortium Wanep Bénin et Rifonga a initié le projet renforcement du leadership féminin d’où provient l’initiatrice de cette cérémonie », a expliqué le représentant du consortium Wanep Bénin et Rifonga. Pour Emenique Alladatin Dossa, cette initiative est à son début. Avec le soutien des partenaires, elle grandira pour pouvoir primer les lauréates sur toute l’étendue du territoire national.





Dans la même rubrique