Promotion du secteur agricole : Le gouvernement offre des équipements didactiques à l’UNA

1er septembre 2023

Le ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle, Yves Chabi Kouaro a procédé ce jeudi 31 août 2023 au Centre de promotion de l’entrepreneuriat agricole de Kétou, à la remise officielle de matériels et équipements agricoles à l’Université nationale d’agriculture ainsi que des ordinateurs portatifs aux aspirants au métier d’enseignant (AME). Il était accompagné pour la circonstance, du directeur général de l’Agence de développement de l’enseignement technique (ADET) et des ministres de l’Agriculture et de l’Enseignement Supérieur.
Au Bénin, le secteur agricole se modernise de plus en plus. En effet, les actions du gouvernement du président Patrice Talon pour faire de l’agriculture un pilier du développement national sont marquées d’un acte fort. Il s’agit de la remise solennelle de matériels et équipements agricoles à l’Université nationale d’agriculture de Kétou et des ordinateurs portatifs haut de gamme afin de soutenir la dimension numérique de la formation des 622 aspirants au métier d’enseignant (AME). Le tout pour un coût estimé à plus de 474 millions de francs CFA, dont 329 millions pour les ordinateurs portatifs de 12e génération offerts gracieusement aux élèves enseignants.
A en croire le Directeur de l’ADET, Fructueux Aho, ce programme de formation des formateurs a été mis en route en 2021 par le gouvernement pour corriger les limites de l’enseignement général. Ainsi, une première cohorte de 622 AME est en formation depuis trois ans à l’UNA. « Lorsque cette première cohorte va terminer sa formation, on va recruter la deuxième cohorte. On peut donc dire que la formation des formateurs se déroule très bien », a-t-il déclaré indiquant que L’UNA exécute 70% de pratique pour 30% de théorie.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture a précisé que la cérémonie a été faite pour renforcer les équipements didactiques et préparer les plateaux techniques dans le cas de la formation des formateurs dans le métier d’agriculture. « Cette approche permet d’attirer l’attention des apprenants sur ce qui est ancien et ce qui est nouveau et quels sont les niveaux de performance pour faire gagner l’acteur qui est à la production. J’ai vu qu’ils ont concilié la question de gestion durable des terres avec les pratiques de production. Tout cela dans un ensemble assez cohérent », a-t-il fait savoir. À ses dires, le programme mettra en route de futurs techniciens capables d’apporter des solutions aux problèmes des producteurs.
Rappelons que le lot remis est constitué de 5 motoculteurs de 12 Cv avec kits, 3 tracteurs de 20 Cv avec kits, 3 tracteurs de 35 Cv avec kits, 2 tracteurs de 60 Cv avec kits ainsi que d’autres matériels et équipements légers.



Dans la même rubrique