Retour des trésors royaux au Bénin : conférence-débats entre les spécialistes des arts et de la culture

12 novembre 2021

Le Bénin a connu depuis le mercredi 10 novembre 2021 le retour des trésors royaux d’Abomey, 130 ans après avoir été pillés par la France. A cet effet, une conférence-débats entre les spécialistes des arts et de la culture a été tenue hier dans les locaux du ministère de la culture. A l’occasion, les débats sur la restitution des œuvres royales ont été poursuivis, ceci en vue d’avoir de riches échanges sur les défis, enjeux et perspectives de l’arrivée des premiers trésors royaux pillés par le colonisateur. « Voyant le contexte européen, je suis persuadé que d’autres pays africains vous regardent, vous admirent, à commencer par vos voisins du Nigeria qui, depuis les années 1960, peinent à entrer en dialogue avec les musées d’Allemagne qui conservent les bronze du Bénin. Ces objets sont gardés par la Grande Bretagne. Ce qui est fascinant, c’est que vous continuez d’être courageux… », a reconnu le Professeur Bénédicte Savoy, spécialiste des arts. Pour le ministre de la culture et du tourisme, Jean Michel Abimbola, cette activité est un témoignage de plus de la détermination du gouvernement de la République du Bénin à assumer son rôle désormais majeur, dans cette nouvelle ère marquée par un courant de restitution des biens culturels. « Nous avons observé et compris combien étaient utiles les moments d’échanges avec les experts de l’administration publique (culture, coopération, législation, police, douane, etc…), les conservateurs de musée, les ingénieurs culturels, les historiens de l’art, les archéologues, les socio-anthropologues pour ne citer que ceux-là. Je ne saurais oublier le rôle des traditionnalistes et sachants dans ce registre. Tout ceci témoigne du caractère holistique que doit revêtir toute démarche qui veut se donner des chances de succès à l’image de celle du Bénin », a-t-il ajouté. Les spécialistes des arts ont fait des propositions allant dans le sens de la réinvention de ces objets, la reconstruction des rois du Bénin et l’attribution des fonctions à ce patrimoine immatériel.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique