Université d'Abomey-Calavi : Des hommages mérités aux retraités et disparus du Dslc

La rédaction 3 décembre 2019

Le département des Sciences du Langage et de la Communication de l’Université d’Abomey-Calavi a rendu hommage aux enseignants retraités et disparus dudit département. C’était le vendredi 29 novembre 2019 à l’amphi Idriss Debby Itno de l’Uac.

Les maîtres célébrés. Des générations actuelles et de leurs collaborateurs, ils ont reçu des hommages mérités pour leur engagement au profit du département des Sciences du Langage et de la Communication de l’Université d’Abomey-Calavi. Ainsi, feu Basile Hounkpatin, Raphael Wingni et Antoine Dieudonné Dadélé, puis les professeurs Georges Guédou, Olabiyin Yayi, Roger Gbégnonvi, Bienvenu Chichi, Athanase Fadohan étaient au cœur de la cérémonie d’hommages organisée ce vendredi 29 novembre 2019 à l’Uac. L’objectif de cette commémoration est non seulement de célébrer l’érudition des enseignants mais aussi de leur rendre les honneurs mérités. Selon le chef du Dslc, Samuel Djengue, l’immensité du savoir, la rigueur dans la démarche à suivre et l’extraordinaire virilité des enseignants font d’eux les plus beaux fleurons de l’étudiant national et international. Il précise que malgré leur âge, ils demeurent toujours vivaces. « Le but premier des éminents enseignants disparus, retraités et expatriés était de communiquer la science, de créer,
d’entretenir et de développer la cohésion sociale, de s’opposer à toute formes de pensée unique et de restaurer en somme la primauté de la vérité scientifique », a-t-il laissé entendre. A sa suite, le Doyen de la Faculté des lettres, langues, Art et Communication Pascal Okri Tossou a montré la mémorabilité de la cérémonie. « J’aimerais vous dire que la cérémonie à laquelle vous assistez aujourd’hui est mémorable.
Chers enseignants, c’est vous qui avez posé les premières briques qui font aujourd’hui notre faculté ». L’évènement a été marqué par la présentation d’un ouvrage édité en hommage aux éminents professeurs retraités et disparus des Sciences du langage et de la Communication. Pour sa part, le recteur de l’Uac Maxime Da Cruz a exhorté les étudiants à se mettre au travail en tenant compte de l’éthique. Il invite les enseignants à bien encadrer les apprenants au cours des travaux de recherche scientifique. Il faut préciser que des attestations de reconnaissance ont été décernées aux différents enseignants.

Emma AWONON (Stag.)





Dans la même rubrique