Vérification des instruments de mesures : De nouvelles bases pour la commercialisation du coton

La rédaction 3 octobre 2019

Fort de ses expériences et de sa politique de protéger les intérêts des cotonculteurs, le gouvernement a décidé de la vérification des instruments de mesures. Ceci, pour mieux s’assurer de la transparence dans la commercialisation du coton et permettre aux paysans de vivre de leurs produits. Ainsi, la Ministre de l’industrie et du commerce (Mic), Shadiya Alimatou Assouman a procédé hier au lancement de la campagne de vérification des instruments de mesures pour le compte de la campagne de commercialisation du coton 2019-2020. Selon les données statistiques disponibles, le nombre d’instruments de pesage vérifié (balances, bascules et pont-bascule) ne cesse d’accroître depuis trois ans. De 3951 en 2016, on note 5051 instruments vérifiés en 2017 soit une augmentation de 27,85%. En 2018, 6051 ont été vérifiés. Ce qui traduit une augmentation de 12,87% par rapport à 2017 et 53,15% par rapport à 2016. A entendre la Ministre Shadiya Alimatou Assouman, « l’ambition du gouvernement pour cette année est d’atteindre une production de 800 000 tonnes en 2019 et il urge que la commercialisation se fasse avec des instruments de mesures fiables et conformes aux normes internationales ». Pour ce faire, le gouvernement a doté l’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle qualité (ANM) des moyens techniques conséquents dont entre autres un nouveau camion étalon qui lui permettra d’améliorer ses performances dans cette activité ». Pour le directeur général de l’ANM, Loukoumanou Osseni, c’est une opération qui a un sens fondamental. Et de ce fait les cotonculteurs doivent être contents. Selon ses propos, il est nécessaire pour les fois à venir que le lancement de la campagne de vérification des instruments de mesures se fasse dans une zone de production de coton. La Ministre de l’industrie et du commerce a par ailleurs invité les opérateurs économiques en générale et les acteurs de la filière coton en particulier, à créer toutes les conditions nécessaires pour la réussite de ladite campagne.
Estelle KAKPO (coll.)





Dans la même rubrique