Can 2019 : Bénin-Sénegal : 0 - 1

Ambroise ZINSOU 11 juillet 2019

Sans pression, les Écureuils du Bénin avec beaucoup de sérénité ont réussi leur rencontre comptant pour les quarts de finale de la Can Égypte 2019. Au finish, les poulains de Michel Dussuyer sont tombés (1-0) devant les Lions de la Teranga plus forts qu’eux.

Une victoire hier soir face au Sénégal pour cette rencontre des quarts de finale pour le Bénin serait un bonus. Qualifié pour un second tour historique, les Écureuils du Bénin qui avaient éliminé le grand Maroc en huitièmes de finale sont tombés les armes à la main devant les Lions de la Téranga qui filent en demi-finale après 13 ans de disette. Dans une rencontre dominée de bout en bout par Sadio Mané et ses partenaires, les Écureuils ont tenu sans être du tout ridicules. Orphelins de Khaled Adenon suspendu lors du match des huitièmes contre le Maroc, la défense composée de Verdon, Barazé, Imorou et Adilèhou sera mise à rudes épreuves par une animation offensive sénégalaise conduite de main de maître par Sadio Mané. La muraille a subi toute une première période sans être éprouvée

. De retour de la pause, le jeu a semblé s’équilibrer jusqu’à la 60è minute. Aliou Cissé, coach des Lions va opérer quelques changements pour donner du rythme à son équipe. Un coaching payant puisqu’à la 69è minute, Idrissa Gana Gueye va trouver les filets de Saturnin Allagbé sur une passe en profondeur de Sadio Mané. Dussuyer va mettre ses dernières cartouches. Mama, Jodel et Djigla vont faire leur entrée. Mais le tournant du match a été le carton rouge de Verdon. Sur un ballon perdu en milieu de terrain par Jodel Dossou, Sadio Mané prend toute la défense de vitesse. Il sera fauché par Olivier Verdon qui finira par être expulsé. Toutes les tentatives de Sessegnon et ses coéquipiers sont restées vaines. Le Bénin quitte ainsi la compétition par la grande porte.

Une Can réussie

Pour cette Can Égypte 2019, le Bénin a atteint son objectif. L’essentiel, c’est de faire une première victoire et ramener les 3 points. Mais les attentes sont allées au-delà. A défaut de gagner, le Bénin qui avait cogné les gros bras au cours de cette compétition a pu accéder au second tour et a mis au tapis le Maroc grandissime favori. Aujourd’hui, le Bénin sort fier de cette Can. Une autre surprise face au Sénégal serait un bonus. Le coach Dussuyer en est conscient et félicite d’ailleurs ses joueurs pour que la légende continue. Pour Aliou Cissé, le Bénin a reconnu que l’équipe est difficile à manœuvrer. Le reste, il faut maintenir le cap et travailler davantage pour la suite.
Depuis Ismaïlia, Ambroise Zinsou, envoyé spécial





Dans la même rubrique