Eliminatoires Can 2021/Bénin-Sierra Leone : 1-0 : Une précieuse victoire qui relance les Ecureuils

Ambroise ZINSOU 18 novembre 2019

Battus mercredi dernier par les Super Eagles du Nigeria pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2021, les Ecureuils du Bénin ont vaincu (1-0) la Sierra Leone lors de la deuxième journée hier dimanche au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. L’accouchement a été difficile voire par césarienne, mais Jodel Dossou a délivré tout un peuple sur un exploit personnel.

Une victoire était impérative pour se relancer dans ce groupe L après la défaite (2-1) concédée à Uyo au Nigeria mercredi dernier dans le cadre de la première journée. La tâche était énorme mais la mission n’était pas impossible pour les Ecureuils du Bénin qui doivent prouver leur statut de quart de finalistes hier dimanche au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Et sous la canicule de ce dimanche, les 22 acteurs n’ont pas fait dans la dentelle. Sans round d’observation, les locaux ont très tôt annoncé les couleurs avec quelques velléités offensives sans succès. La possession étant béninoise, les Ecureuils du Bénin manquent toujours le cadre. Jodel Dossou, Steve Mounié et Stéphane Sessegnon n’arrivaient pas à trouver le chemin des filets. Avec une domination territoriale, les poulains de Michel Dussuyer vont pousser un ouf de soulagement avant la demi-heure de jeu. Sur un corner de la droite vers la gauche des buts béninois, toute l’équipe de la Sierra Leone était montée. Sur le ballon repoussé par la défense béninoise, Jodel Dossou d’un grand pont élimine le défenseur et sur une course de plus de 100 mètres va crucifier Mohamed Kamara le gardien de but de la Sierra Leone. Tout le stade exulte pour saluer ce chef-d’œuvre de l’attaquant de Hartberg, première division en Autriche. Stéphane Sessegnon et ses partenaires ont repris confiance pour dérouler, mais le plan tactique du Ghanéen Sellas Tetteh, sélectionneur de la Sierra Leone et champion du monde avec les Black Starlets du Ghana en 2013 est solidement en place. Dans la foulée, Steve Mounié va bénéficier du ballon du deuxième but. Mais l’attaquant de Huddersfield, deuxième division en Angleterre va manquer le cadre. C’est sur cette note de satisfaction que les Ecureuils vont regagner les vestiaires en attendant la seconde mi-temps.

Une deuxième partie laborieuse, mais les Ecureuils ont tenu
De retour des vestiaires, les locaux vont subir les affres des visiteurs qui ont pris la possession avec des actions dangereuses. A la 57è minute de jeu, Abu Dumbuya de la Sierra Leone va manquer l’égalisation. Une minute plus tard, c’est Stéphane Sessegnon qui va mettre toute la défense en déroute avec un crochet intérieur. Son incursion rapide dans la surface de réparation accompagnée d’une pointue, va faire rebondir le ballon sur la transversale. Les Ecureuils qui subissaient le rouleau compresseur des Sierra Léonais vont rester sans démordre jusqu’à la fin de la rencontre. Le Bénin arrache ainsi ses trois premiers points dans cette campagne et se classe derrière le Nigeria, vainqueur (4-2) du Lesotho.

Equipes :
Bénin : Fabien Farnolle, Olivier Verdon, Cédric Hountondji, Emmanuel Imorou, Youssouf Assogba, Jordan Adeoti, Sessi d’Almeida (Jérôme Bonou 72’), Stéphane Sessegnon (Nabil Yarou 90+1’), Steve Mounié (Yannick Aguemon 62’), Jodel Dossou, Michaël Poté
Coach : Michel Dussuyer

Sierra Leone : Mohamed kamara, Umaru Bangurao, Alie Sesay, Mustapha Dumbuya, Hassan Milla Sesay, Abu Dumbuya (Mohamed Alimamy Bundu 86’), John Kamara, Kwame Quee, Ibrahim Conteh (Suffan Kalokoh 69’), Prince Barrie, Mustapha Bundu
Coach : Sellas Tetteh

Résultats de ce dimanche
Bénin-Sierra Leone : 1-0
Lesotho-Nigeria : 2-4
Afrique du Sud-Soudan : 1-0
Eswatini-Sénégal : 1-4
Soudan du Sud-Burkina : 1-2
Tchad-Mali  : 0-2
Ouganda-Malawi : 2-0





Dans la même rubrique