Eliminatoires coupe du monde Qatar 2022 : Réalisme des Ecureuils et 3 précieux points arrachés à Dar-es-Salam

8 octobre 2021

‘‘Gagner quelle que soit la manière’’. Sans doute, c’est à cette école que Michel Dussuyer le coach français des Ecureuils du Bénin s’est solidement inscrit. Tant que ça marche et que ça permet à chaque fois d’engranger les trois points de la victoire, tant mieux diront les inconditionnels des Jaunes. Une fois de plus après l’épisode de Madagascar, l’équipe nationale du Bénin en déplacement à Dar-es-Salam, a opéré le hold-up parfait. 1 but à 0 devant les Taïfa Stars de la Tanzanie sur une lourde frappe croisée de Steve Mounié à l’entrée de la surface de réparation à la 71ème minute de jeu. Avec les parades et sauvetages de Saturnin Alagbé sur sa ligne de but malgré une défense à 5, c’était largement suffisant pour triompher de l’adversaire du jour. Mais à la vérité, il faut reconnaître que les dieux étaient nettement du côté du onze national. Autrement, les hôtes des Ecureuils ont multiplié les occasions sans pouvoir scorer. Cela suppose que si le réalisme était du côté de la Tanzanie, l’issue du match aurait été tout autre.
C’est pourquoi, nos ambassadeurs doivent, après la précieuse victoire d’hier, garder la tête sur les épaules surtout que la manche retour, c’est déjà pour dimanche prochain à Kouhounou. Mais, avant cette prochaine explication, le staff des Ecureuils doit d’abord insister sur la récupération physique. Car, pour un match joué à 14h, heure locale et en plus des heures d’avion, les corps ont assurément été beaucoup éprouvés. Alors, au staff médical de veiller au grain. En dehors de cela, le travail technique doit se poursuivre. Il est vrai que dans une équipe de football où les onze entrants changent constamment, il est quasi impossible de s’attendre à du ‘‘zéro déchet technique’’ et du 100% de combinaison réussie. Il n’empêche que tant que l’équipe peut faire mieux afin de garder la première place de son groupe à l’issue de la 4ème journée et même à l’issue de la première phase des éliminatoires de la coupe du monde 2022, ce serait une bonne nouvelle pour le moral. Eliminés de la Can au Cameroun, les Ecureuils ont besoin avec ces éliminatoires de la Coupe du monde d’engranger de la confiance et si possible, de déjouer les pronostics dans la perspective de la qualification à Qatar 2022.
En somme, à l’étape actuelle et au vu des marches déjà gravies sur la route de Qatar 2022, nos ambassadeurs ont besoin d’être soutenus et encouragés. Ce faisant, dimanche prochain, ils doivent sentir derrière eux, le grand public pour les accompagner à une autre victoire face aux Taïfa Star de la Tanzanie. Enfin, un autre réalisme puis trois points de plus et le public sportif serait simplement ravi. Alors, à nos ambassadeurs de ne pas passer à côté d’une belle opportunité d’étonner encore et encore le monde footballistique.





Dans la même rubrique