Face à Face : Sarr-Okwi

La rédaction 5 juillet 2019

Voici deux joueurs qui feront parler d’eux ce soir lors de la 2ème affiche des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Emmanuel Okwi et Ismaila Sarr. Si l’un se fait remarqué à l’issue de cette compétition continentale, l’autre est déjà sous les projecteurs. Du côté de l’Ouganda, c’est Faruk Miya qui est plus attendu à cette Can. Le joueur qui évolue dans le championnat croate assure quand-même bien qu’étant dans l’ombre. Mais, l’équipe des Grues (Surnom en Anglais : The Cranes) doit bien son passage au deuxième tour à ce jeune joueur de 26 ans. Emmanuel Okwi compte actuellement deux buts marqués contre le Congo et le Zimbabwé. Il évolue actuement dans le championnat Danois avec Sonderjysk Elitsport. Souvent effacé sur l’aire de jeu, il a cette habileté à surprendre l’adversaire. C’est d’ailleurs lui qui ouvre le score et donne l’avance à son équipe lors des deux premiers matches des Ougandais. Okwi évolue au poste d’attaquant et depuis le dépuis de la Can, il joue sur le côté. Il peut également être performant à la pointe et pour l’heure, demeure un joueur à craindre pour la défense sénégalaise. Par contre pour la défense ougandaise, ils sont très nombreux, ces attaquants sénégalais dont les velléités offensives seront insoutenables. Parmi eux, Ismaila Sarr qui jusque n’a disputé que deux matches. Absent face à l’Algérie pour des raisons de santé, le jeune attaquant de Rennais est revenu avec une autre détermination. Il inscrit l’un des 3 buts qui font qualifier le Sénégal pour ces huitièmes de finale. Dans cette explication contre l’Oganda, il sera certainement décisif grâce à ses qualités techniques et sa capacité de course balle au pied. Ismaila sarr reste un danger permanent pour toute défense et ce soir pour les Grue d’Ouganda.
Ali Moumouni





Dans la même rubrique