Ministère de la jeunesse, des sports et loisirs : Le Bénin se dote de sa première charte politique des sports et loisirs

20 avril 2021

Julien Minanvoa et ses pairs en fin de mission, ont présenté hier leur rapport de travail au ministre. Un document satisfaisant qui va consolider les bonnes pratiques sportives une fois validée.

90 jours ont suffi pour mettre au point la charte politique des sports et loisirs en République du Bénin. Une politique pour réguler davantage le sport béninois. Hier lundi 19 avril 2021 à Bénin Royal Hôtel, s’est tenue la cérémonie de remise du rapport de suivi de l’élaboration des politiques des sports au ministre de la jeunesse des sports et loisirs Oswald Homeky. Cela s’est fait devant un parterre de personnalités du monde du sport et des membres du ministère. Le 20 juillet 2020, dans le cadre de son programme d’activité ministériel, le ministre Oswald Homeky a mis en place un comité technique chargé de suivre l’élaboration et l’actualisation des Politiques Nationales des Sports, de la Jeunesse, des Loisirs, des chartes Nationales des Sports et des Loisirs et du Projet de loi sur le financement des Sports au Bénin. Ce comité de 11 membres, composé de responsables politiques, d’anciens sportifs, d’acteurs sportifs et d’universitaires avait pour mission le suivi d’élaboration des textes fondamentaux pouvant régir les différents secteurs du ministère et cela sur une durée de 90 jours. La cérémonie d’hier a été le moment pour remettre au ministre le résultat de leurs travaux. Pour Julien Minanvoa, Président du comité, la tâche n’a pas été facile mais avec l’esprit volontariste de tous, le document est achevé. La charte des politiques des sports et loisirs en République du Bénin présentée hier, est une première en République du Bénin. Cette charte prend en compte les aspects touchant la vie des athlètes, le suivi médical, la vie après carrière des athlètes, les ligues professionnelles. Selon le rapport présenté par le comité, plusieurs travaux ont précédé l’élaboration de cette charte politique nationale et prend en compte les deux axes de la pratique du sport : le sport pour tous qui vise le bien-être et le sport de compétition régis par la recherche de performance. Avec ses quatre documents sectoriels, la charte nationale des politiques des sports et loisirs est élaborée en quatre livres. Le Livre préliminaire, le livre premier et le Livre 2 examinent les acteurs sportifs et organise l’Enseignement du Sport, le livre 3 réglemente la mise en place et l’exploitation des lieux de pratiques sportives et le livre 4 évoque la question du financement du sport. Après lecture du rapport, le ministre Oswald Homeky se dit très satisfait. Cette charte pour lui, est un pas majeur dans la consolidation définitive des bonnes pratiques en matière de sport. La charte entrera en pratique après validation par l’Assemblée Nationale.
Bernardine DADEGBE (stag)





Dans la même rubrique