Noélie Yarigo : une athlète qui vaut de l’or

15 septembre 2020

La Franco-Béninoise Noélie Yarigo a ajouté une victoire de plus à son palmarès, dimanche 13 septembre 2020, à Albi. Celle que l’on surnomme la gazelle de Materi vient d’être sacrée championne de France du 800 mètres. Il s’agit de son deuxième trophée en France, puisqu’elle avait déjà remporté le championnat de France en salle du 800 m.

La performance inédite de Noélie Yarigo
Tous les Béninois vibraient au pas de léopard de leur championne Noélie Yarigo ce dimanche 13 septembre. Comme une fusée, elle a surplanté toutes ses adversaires pour arracher la médaille d’or en seulement 2’04 »76. L’athlète du Running 41 n’a laissé aucune chance à ses concurrents directs en finale de la randonnée en livrant cette incroyable performance olympique.

La gazelle de Materi s’était déjà illustrée, le 1er mars dernier, à Liévin, en gagnant le championnat de France en salle. Cette victoire vient confirmer ses nombreuses performances. Le mercredi soir dernier, elle remportait en Pologne « le memorial ireny szewinskiej ». Au cours de cette compétition, elle était parvenue à surclasser l’ensemble des athlètes en réalisant un excellent chrono de 2 minutes 00 secondes 11 tierces. Même si ce n’est pas son meilleur temps, il a suffi à lui donner la victoire.

Le fruit d’un travail acharné
Pour la Franco-Béninoise Noélie Yarigo, l’âge n’est qu’un chiffre. A 34 ans, elle enchaîne encore des performances impressionnantes. Entraînée par le coach français Claude Guillaume, elle détient à ce jour de nombreux records.

Outre la victoire de ce dimanche, elle détient, dans son pays le Bénin, le record national du 800 m, 1 minute 59 secondes 12. On se rappelle aussi de sa performance au Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, en 2016. A cette compétition, elle avait fait honneur à son pays en finissant demi-finaliste. Actuellement, toutes ces victoires lui valent la place de 8e mondial des sprinteuses féminines.

Ce sont là autant de raisons pour elle, de dire merci à son entourage qui l’a toujours soutenu de diverses manières. « Merci à Cedric Dubost et à Peggy Dubost pour votre accueil chaleureux à Colomiers Que le seigneur vous le rende au centuple », dixit Noélie Yarigo.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique