Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : La tournée présidentielle

Il était temps de prendre langue avec le peuple. 7 mois après son investiture à la tête de l’Etat, Patrice Talon est allé au contact de ses électeurs. Ceux de la partie septentrionale du pays ont eu l’insigne honneur de recevoir sa visite le week-end écoulé. Il est vrai que les récents événements tragiques de Sèmèrè qui ont jeté de l’émoi dans les cœurs ont précipité ce périple. Mais ce qui compte, c’est que Patrice Talon qui s’était enfermé dans sa tour d’ivoire au palais de la Marina s’est enfin décidé à sortir de sa bulle. Le fait qu’il ait traversé une bonne partie du pays pour se retrouver dans le Septentrion est la preuve de sa volonté à établir le contact avec les Béninois, où qu’ils se trouvent. Parakou, Djougou et Sèmèrè sont les communes qui ont accueilli en fanfare la délégation présidentielle.
A chaque étape, le chef de l’Etat a réitéré ses promesses de campagne. Mobilisées en masse, les populations venues à sa rencontre ont été servies. « Les sept mois qui viennent de s’écouler ont été pour moi, éprouvants. Il a fallu consacrer mes jours, mes nuits à repenser plus que je ne l’imaginais, à réorganiser le pays dans tous les secteurs pour faire face au quotidien et engager la réflexion pour la suite ». Propos de Patrice Talon, l’élu et non le candidat. Il savait pertinemment avant d’entamer cette tournée que les attentes sont toujours d’actualité alors que le bout du tunnel se fait désirer pour les millions de Béninois qui ont adhéré à la rupture. En optant pour l’anticipation, le chef de l’Etat coupe l’herbe sous le pied à ses électeurs qui ont placé tous leurs espoirs en lui. Cette tournée consacre le renouvellement du pacte de confiance.
Ce déplacement du président de la République est d’autant plus intéressant qu’il a été effectué par voie terrestre. Il n’a pas parcouru les centaines de kilomètres qui séparent Cotonou du Nord en un clin d’œil à bord d’un hélicoptère, comme cela se faisait dans un passé récent. Ce trajet en voiture a permis au premier des Béninois de se rendre compte par lui-même, avec un regard nouveau, maintenant qu’il a l’initiative de la décision et de l’action, de l’état physique des infrastructures routières et ouvrages d’art, des habitations et des conditions de vie des populations du Bénin profond. Il pourra ainsi, maintenant que le Programme d’action du gouvernement a été rendu public, savoir comment coordonner l’action publique pour l’atteinte des objectifs. En allant à la rencontre des populations éloignées du centre de décision, le président de la République leur témoigne son attachement pour la cause commune.
Il ne reste plus que cette tournée soit étendue aux autres localités du Bénin. Il y a certes des problèmes communs aux quatre coins du pays mais chaque région a sa spécificité. Ce n’est pas trop demander au chef de l’Etat que de chercher à appréhender en personne les vraies réalités des populations des villes et campagnes. « Nous n’avons pas la prétention de tout régler mais nous allons mettre le pays sur les rails. Nous allons construire le pays et vous allez commencer par sentir les effets très bientôt ». Sur le terrain, Patrice Talon n’a pas pu se défaire des promesses, encore une fois. Trêve de bavardages ! Cela était permis au cours de la compétition électorale. A présent, que le mot d’ordre du gouvernement soit l’action et rien que l’action. Les résultats parleront en son nom.

14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Cas Pratique : Cotonou, 14 heures et un soleil de plomb sur le boulevard du Canada comme d’ailleurs, sur toute la ville. Puis, cette scène qui ne (...) Lire  

Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Moins de misère aux prisonniers (...)
14-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)