Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Infidélité dans le couple : A qui la faute ?

Vous avez dit infidélité, parlons-en. De quoi s’agit-il vraiment ? Infidélité de l’homme ou infidélité de la femme ? J’imagine la réponse à laquelle chacun de vous pense. Je vais vous aider à le dire tout haut. ‘‘Infidélité de la femme bien évidemment ’’ ! Oooh que oui pourquoi pas ? Surtout que vous et moi sommes d’accord sur le sujet. Un homme infidèle, ça va de soi. Pas la peine de perdre du temps, encore moins d’encre ou de salive autour. C’est un fait de tous les jours, accepté de tous. Pardon, presque tous puisque fort heureusement, il y en a qui sont farouchement contre le fait. Mais au fond, qu’est-ce qui fait craquer un homme fidèle ? Où commence l’infidélité ? Peut-on pardonner l’infidélité ? Autant de questions que chaque femme et homme sont en mesure de se poser à un moment de leur vie amoureuse.
Voici l’extrait du témoignage d’une femme restée fidèle à son mari des années durant. Elle raconte dans un texte intitulé ‘’Comment mon mari m’a poussée dans les bras d’un autre’’ sa mésaventure. Après plus de 5 ans de mariage, son mari a refusé de la toucher deux ans durant. Autrement dit, pendant deux ans, elle n’a plus bénéficié d’attention, de câlins ni d’intimité de la part de son cher époux. Et un soir, sous l’effet d’un verre de trop, la voici dans les bras d’un autre, et ce qu’elle n’a plus eu depuis des mois, que dis-je des années arriva. Pour le commun des mortels, elle a commis l’adultère. Mais d’où est-ce que tout ceci est parti ! Un différend dans le couple que les deux partenaires n’ont pas réussi à régler. Conséquence, le dégoût s’installe.
Les hommes ont tôt fait de justifier leurs escapades amoureuses par une insatisfaction dans leur vie de couple. La routine s’est installée, elle ne prend plus d’initiative, elle ne se rend plus assez disponible. L’enfer a toujours été l’autre et une fois encore, puisque c’est l’homme qui parle, l’opprobre est jeté sur la femme. Qu’à cela ne tienne. Mais, arrive-t-il à l’homme, ne serait-ce qu’une fois sur cent, de se mettre à la place de la femme ? Pour faire plus simple, prêtons- nous à l’exercice. Je trompe ma femme donc je lui suis infidèle. C’est moi l’homme, j’ai le droit de le faire. Et pendant que je le fais, je l’oublie, elle passe au second rang. Pendant ce temps, que ressent-elle ? N’a-t-elle pas besoin de ce même réconfort que je vais chercher dans les bras de mes maîtresses ? Et presque tous les hommes infidèles raisonnent de la même manière. C’est à croire que les hommes se passent les mots. Ma femme est ci, ma femme est ça, et patati patata…
Messieurs, un peu d’objectivité. Nos sociétés ne tolèrent pas l’infidélité de la femme mais pour l’homme oui. Ok ! Et si on faisait l’effort de satisfaire sa femme avant d’aller tout donner aux maitresses. Elle vous a pourtant plu un jour, et en son temps, aucune autre n’était plus belle qu’elle. Qu’est ce qui a bien pu se passer à ce point ? Plutôt que de croire que la femme est la cause de ce cirque, posez-vous la question sur votre part de responsabilité. Et si on s’en tient aux explications des spécialistes, vous êtes votre propre problème chers hommes. Car certains écrits révèlent que parmi les problèmes pouvant générer l’infidélité à un moment exceptionnel, ou une infidélité récurrente, on constate le manque de confiance en soi d’un des deux partenaires du couple. Cette personne va rechercher dans la séduction, sa confiance. En ne construisant pas sa confiance et son estime d’elle-même, (étape qui a lieu pendant l’enfance et l’adolescence avec le regard bienveillant et encourageant des parents, et tout au long de la vie), cette personne fait l’effet contraire que de se rassurer, et entretient le doute au fond d’elle-même. En tentant de se construire au travers de la reconnaissance de l’autre, cette personnalité restera ballottée au bon vouloir des personnes autour d’elle. De plus, en allant chercher l’amour d’elle-même, à l’extérieur, elle ne fait qu’entretenir sa problématique. Elle pense s’aimer plus, en se sentant aimé par plus de monde. Elle est alors peut être aimée plus en quantité, mais temporairement, et l’amour qu’elle reçoit n’est pas un amour constructif sur du long terme.
Il faut donc travailler sur sa propre personnalité, pour s’aimer soi-même et être plus autonome affectivement, et ainsi s’épanouir dans la fidélité. Y a-t-il de relations amoureuses sans désaccord, sans brouille, sans divergence de goût, d’opinions et de points de vue. Pas que je sache. Mais ceux qui y sont arrivés en dépit de tout vous diront que la communication et le dialogue sont les meilleurs clés à utiliser en de pareilles circonstances pour que vive l’amour dans la fidélité.
Zakiath LATOUNDJI

13-10-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Ecole dans tous ses états !
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1530

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)