Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Des conseillers sur leurs 31 !

Désespérants enseignements tirés, puis mesures implacables ! A force de tirer le diable par la queue en déboursant des milliards pour payer les excès des fonctionnaires, la solution a fini par s’imposer à tous. D’ailleurs, pour une nouvelle dynamique à la Société béninoise d’énergie électrique, quant à la gestion efficiente des ressources financières, il était temps d’agir. Et désormais, à l’exception des structures hautement sensibles, la consommation de l’énergie électrique par l’administration publique et les collectivités locales est assujettie à la formule à prépaiement. Pour satisfaire à l’une des conditionnalités du Millenium challenge account quant au recouvrement des créances de la Sbee sur l’administration publique et les collectivités locales et la mise en place d’un dispositif préventif de l’accumulation des impayés par les clients, le gouvernement a décidé de ne pas tergiverser et de prendre ses responsabilités.
Avec un éclairé plan de sauvetage et des réformes salutaires pour libérer la Sbee d’un certain nombre de goulots d’étranglement, le gouvernement vient de se décharger d’un fardeau qui l’a financièrement presque aplati. Avant donc que la Sbee ne trépasse et qu’il ne reste plus rien à en tirer, la bouffée d’oxygène pour redonner vie à la société est trouvée. Ainsi, grand consommateur et mauvais payeur de l’énergie électrique, l’Etat, pour les bâtiments administratifs et les collectivités locales, a prévu plus de 5700 compteurs à prépaiement pour procéder au remplacement de ceux conventionnels.
Mieux, en ce qui concerne les créances de l’Etat sur la Sbee évaluée à plus de vingt-quatre milliards, au 31 décembre 2016, le conseil des ministres a autorisé que cette pesante ardoise pour la société d’énergie soit apurée. Cette renonciation par l’Etat de ses créances nettes sur la Sbee n’est pas anodine. Elle augure d’une dynamique de développement durable. En effet, en vue d’améliorer conséquemment les performances de l’entreprise, la Sbee en danger passe en mode ‘‘Gestion déléguée’’. Et pour ça, le gouvernement fera incessamment, à travers un appel d’offres international, recours à un cabinet conseils pour l’assister dans la conduite du processus de mise en place de ce système de gestion.
En somme, une grosse épine vient d’être enlevée du pied du futur gérant de la Sbee. Et, pour que la location gérance n’ait pas à éponger la dette de la Sbee, des passifs sont, d’ores et déjà, annulés. De même, de la consommation énergétique de l’administration publique et des collectivités locales, le gestionnaire délégué sera soulagé. Si avec ces difficultés en moins, il ne parvient pas à redresser la barre de la Sbee, ce ne sera pas faute d’initiatives du gouvernement qui a tout mis en œuvre pour lui faciliter la tâche.
Pourvu qu’avec ce Nouveau départ à la Sbee, les habitudes de consommation dans l’administration changent. A défaut de faire confiance aux fonctionnaires indélicats, pourquoi ne pas prévoir des mécanismes comme dans les hôtels où quand tu fermes la porte, tout s’éteint. Sinon, les compteurs auront beau être remplacés, ce sera peine perdue.

17-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)