Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Fin de péril pour une Venise !

Au premier rang du Conseil des ministres du 8 mars 2017, une ingéniosité historique exhumée est enfin en phase de dépoussiérage afin d’être la pierre angulaire du développement touristique du Bénin.
A une heure de Cotonou, sur les eaux du lac Nokoué, après de longues années de veuvage, Ganvié, la Venise africaine, le visage ridé, s’éveille et tend ses grelottantes mains pour applaudir un prince qui lui promet un Nouveau départ.
Avec sur lui, l’ambitieux projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié », l’un des principaux segments de la promotion touristique de notre pays, il est décidé à induire de nouveaux modes de comportement chez les ‘‘Toffin’’ et économiquement impacter leur quotidien.
Au chapitre d’un Ganvié New-look sur les bases originales, historiques, culturelles et durables, la réhabilitation des habitats, du cadre de vie, la protection environnementale, un site pilote de mise en valeur d’un tourisme lacustre, respectueux de l’écologie et de l’authenticité.
Et comme couronnement au bout du processus de réhabilitation, l’inscription de Ganvié sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Tout ceci est formidable !
Et pour ça, le gouvernement, soucieux de l’aboutissement d’un des projets phares du PAG, mobilise les énergies.
Les ministres de la Culture, du Tourisme, du Cadre de vie, de la décentralisation en collaboration avec l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme, ont été instruits aux fins de mettre en place un dispositif de coordination et de suivi de l’étude jusqu’à son terme.
Mais avant que Ganvié ne redevienne une destination de vacances privilégiée, avec pourquoi pas des tour-opérateurs, pour les expatriés et une source d’entrée de devises, les populations ont impérativement leur partition à jouer.
Au secours des Toffin souvent réfractaires au modernisme, il ne faudra pas que le ministre de la décentralisation, appelé à jouer les bons offices, s’étonne d’avoir à composer avec des résistances.
En somme, peu importe les sacrifices à consentir, fanée et délaissée, Ganvié doit, si chirurgie esthétique il faut, retrouver son charme d’antan.
Avec les potentiels touristiques dont dispose le Bénin, notamment la cité historique de Ouidah, les Tatas Sombas, la Pendjari et le parc W, le plus riche parc animalier et naturel d’Afrique de l’Ouest, il est inconcevable que la contribution du tourisme au PIB soit de l’ordre de 0,7%.
Cette fois-ci, de cette filière, le Gouvernement est déterminé à en tirer le maximum.
Et avec Ganvié rénovée, Ouidah financée à hauteur de 30 milliards par la Banque Mondiale pour la mise en œuvre du projet de compétitivité et de tourisme frontalier, plus que jamais le Bénin dispose des armes pour son rayonnement à l’international.
On l’oublie trop souvent, la Venise africaine, la route des esclaves, les Parcs Pendajri et W, sont des passeports vers un avenir radieux et certain. Vivement qu’à l’ère de la rupture, les concepteurs d’un tourisme sublimissime ne nous vendent pas du vent !

15-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)