Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Campagne cotonnière 2016-2017 : Les raisons de la production record de l’or blanc

JPEG - 83.2 ko

.
Disponibilité à écouter et prendre en compte les doléances des acteurs impliqués dans la filière coton et célérité à régler leurs exigences. Ce sont là, les deux axes majeurs qui fondent la réussite éclatante de la production de l’or blanc pour le compte de la campagne 2016-2017. Déjà, avec plus de 119,5 milliards mobilisés pour satisfaire à temps les cotonculteurs et les égreneurs en plus de l’expérience engrangée par l’Association interprofessionnelle du coton (Aic) au cœur de cette production record de plus de 400000 tonnes, il ne fallait pas douter que le défi ne soit pas relevé.
C’est désormais effectif. Non seulement, tous les Béninois s’accordent aujourd’hui sur le fait que les options prises l’année dernière pour relancer la filière coton sont les meilleures mais aussi, faudra-t-il saluer tous les acteurs pour avoir joué à fond leur partition. Ainsi, en moins de 5 mois et malgré l’importante quantité de coton graine à égrener, les égreneurs ont fait montre de professionnalisme. Mais avant, il est à noter qu’ils ont payé en un laps de temps, toute la production de coton graine. Quant aux transporteurs, ils ne peuvent qu’extérioriser leur joie. Ceci, pour avoir reçu à temps, les paiements dus au titre de transport du coton graine.
En plus clair, en moins de 72h, après dépôt de leurs factures, ils ont été payés. Et donc, malgré les sabotages orchestrés par les sbires de l’ancien régime, les producteurs, transporteurs et autres prestataires de l’interprofession sont satisfaits de la nouvelle expérience décidée dès l’avènement au pouvoir du président Patrice Talon. A toutes les étapes de la filière coton, la réussite a été, cette fois-ci, au rendez-vous. Que peuvent-ils espérer de plus ? Reste à présent que l’exploit soit réédité pour le compte de la campagne cotonnière 2017-2018. Il n’en dépend, une fois encore, que des mêmes acteurs décidés et convaincus qu’avec l’Aic, les perspectives sont meilleures.

7-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)