Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Consommation du Budget général de l’Etat, exercice 2018 : La régularisation des ordres de mission interdite

JPEG - 301.6 ko
Directeur général de la police républicaine

Fini le temps du laisser-aller dans la chaîne des dépenses publiques. La rigueur s’invite dans l’exécution du budget de l’Etat et les cadres en fonction dans les services financiers des ministères et institutions se doivent de faire preuve de beaucoup plus de fermeté dans le traitement des actes financiers. La régularisation des ordres de mission, par exemple, est interdite. D’un ton ferme, le Ministre de l’Energie l’a rappelé hier à l’occasion de l’atelier d’appropriation et de lancement du Budget, Gestion 2018. A l’en croire, comme l’exigent les textes en vigueur, avant l’envoi d’un cadre en déplacement, un ordre de mission devra être obligatoirement établi et signé.
En réalité, bien souvent, certains démarrent des missions sans ordre de mission et demandent plusieurs jours après la régularisation. Ce qui ouvre la porte à toute manipulation, pour servir des intérêts inavoués. Le Gouvernement remet les pendules à l’heure pour rationaliser les dépenses publiques et mettre fin à la gabegie qui règne, surtout autour des missions. La transparence doit être de mise dans un contexte où l’Etat prône la reddition de comptes et la bonne gouvernance à tous les niveaux.
Les Directeurs administratifs et financiers, Directeurs de la programmation et de la prospective, régisseurs et comptables sont avertis. Les sanctions seront donc sans appel pour réprimer le défaut d’établissement d’un ordre de mission avant le déplacement, et par conséquent toute tentative de régulation. Et là-dessus, la contribution de la Police Républicaine est fortement attendue, à travers la Brigade Economique et financière. La suite est connue. Si les cas sont avérés, les mis en cause sont poursuivis devant la justice.
Richard AKOTCHAYE

2-02-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | ... | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | 360 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)