Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Grande foire agricole à Lobogo dans le Mono : Mathurin Nago sensibilise des milliers de femmes sur le Pag

JPEG - 115.5 ko

Les femmes de Bopa dans le Mono en savent un peu plus sur le Programme d’actions du Gouvernement 2016-2021. En marge de la grande foire agricole organisée à Lobogo et parrainée par le Professeur Mathurin Nago, des milliers de femmes ont été sensibilisées à cet effet. Il s’agit pour le Président Nago d’un programme ambitieux qui découle de l’état de la gouvernance qui, après analyse, induit et requiert de profondes réformes. En vulgarisant le Pag aux populations de Bopa, le Président de l’alliance Forces démocratiques unies (Fdu) a pris le soin de relever les projets et actions susceptibles d’impacter directement les couches sociales, notamment à travers le 3e pilier qui concerne l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a insisté sur les actions prévues et celles en cours de réalisation dans la région du Mono, en termes d’infrastructures routières et de promotion des activités gériatriques de revenus. « Nous avons notamment le pavage de certaines routes qui sont en cours. L’axe routier Bopa-Lobogo-Gbokpodji-Dogbo est important pour le développement de notre commune et du département du Mono. Cette route fera l’objet d’une étude et d’un bitumage dans le futur », a-t-il souligné.
Pour Mathurin Nago, Talon est sur la bonne voie et les actions entreprises pourront améliorer considérablement les conditions de vie des populations.

Richard AKOTCHAYE

L’intégralité de la déclaration de Mathurin Nago

JPEG - 129.3 ko

‘’Je voudrais vous saluer et vous remercier de votre présence ici à Lobogo. Cette manifestation que nous devons à plusieurs acteurs et autorités, est déjà une réussite. Ceci, à travers votre présence massive ce jour et votre forte mobilisation. J’ai appris qu’il y a plus de 2000 exposants. Je suis donc particulièrement heureux d’être avec vous ce jour. En organisant cette foire, nous poursuivons deux objectifs majeurs. Le premier, c’est de vous offrir la possibilité de présenter au public et à l’ensemble de la population votre savoir-faire, ce que vous savez produire. C’est donc vous offrir la possibilité de présenter à la fois la diversité et la qualité de vos produits, c’est de montrer l’excellence de votre organisation. On m’a dit qu’il y a près de 185 groupements féminins et l’effectif de ces groupements avoisine 5000 membres. C’est tout un programme. C’est une initiative qu’il faut saluer. Le deuxième objectif, c’est de saisir cette occasion pour vous amener à vous mobiliser non seulement autour de vos propres activités, mais aussi autour des actions politiques et de développement du Gouvernement du Président Patrice Talon. Ce sera aussi l’occasion de vous informer sur le bien-fondé de ces actions du Gouvernement. Nous devons pouvoir les soutenir. Nous saisirons aussi l’occasion pour dire nos motivations à soutenir cette action.
Je voudrais rappeler les actions qui nous ont conduit au rassemblement de ce jour. Il y a eu tout un processus qui a conduit à ce rassemblement. D’abord, il y a le recensement des productrices. Il y a eu regroupement et il y a eu surtout la formation professionnelle. Ceci pour renforcer les capacités des membres des regroupements, pour aider à l’amélioration de la qualité de leurs différentes productions, particulièrement la qualité du gari. Comme l’a dit le ministre chargé de la formation professionnelle, cela fait partie du programme d’actions du gouvernement. Renforcer les capacités professionnelles des populations en matière de production agricole, c’est important, parce que cela contribue à la création de la richesse, de l’emploi et surtout à l’autonomisation des femmes. Et si nous arrivons à former véritablement les femmes, à travers l’amélioration de la qualité de leur production, je pense que nous allons pouvoir contribuer au développement de notre pays.
Le produit principal autour duquel s’articule cette foire, c’est le gari. Parce que c’est l’une des bases de notre alimentation. Mais ce n’est pas que le gari. En dehors du gari, il y a des noix de palme, des bananes....Il s’agit d’un certain nombre de produits qui traduisent le potentiel agricole et le potentiel de transformation de nos populations dans la commune de Bopa.
Cette initiative n’est pas uniquement réservée à la commune de Bopa. Après avoir échangé à plusieurs reprises avec les responsables, l’initiative doit s’étendre à toute la région du Mono, parce que notre préoccupation est d’aider au développement des populations de ce département.
Nos motivations en nous mettant ensemble, en soutenant cette initiative, c’est que nous sommes d’accord pour servir le développement, en nous mettant au service du peuple, en nous engageant politiquement. Il ne s’agit pas ici de la politique politicienne, mais de la politique de développement. Nous avons décidé, ensemble avec les amis politiques, de soutenir les actions du gouvernement. Cela nous permet de contribuer au développement des activités économiques et à la résorption des problèmes sociaux de nos populations d’ici et d’ailleurs.
Les entreprises de déstabilisation, d’intoxication ou de désinformation de nos adversaires ne pourront jamais nous détourner d’une si noble mission. C’est pour cela que nous allons continuer de soutenir de telles initiatives.
Je voudrais remercier le Gouvernement pour avoir compris le sens de l’organisation de cette foire agricole, de ces formatons professionnelles à l’endroit des populations. Je pense que nous avons un gouvernement pragmatique, qui comprend les enjeux du développement. Je voudrais particulièrement féliciter le ministre en charge de la formation professionnelle qui, malgré ses occupations multiples, a voulu consacrer une partie de son temps pour assister personnellement à cette foire agricole. Je me suis laissé dire que cette initiative de labélisation de nos produits sera renforcée par le Gouvernement. Je voudrais demander au ministre en charge de la formation professionnelle d’être notre porte-parole auprès du Chef de l’Etat, lui dire tout notre remerciement pour son pragmatisme. Oui, nous voyons les actions qui sont entreprises par le Gouvernement actuel. Nous voyons les actions dans le secteur des infrastructures, nous voyons les actions de promotion des activités génératrices de revenus. Nous voyons le renforcement du programme de microcrédit. Nous voyons tout ce qui tourne autour de la justice sociale. Nous voyons surtout la lutte contre la corruption. Aucun gouvernement n’a osé mener de telles actions. La lutte contre la corruption est une lutte implacable et nécessaire qu’il faut mener. Parce que nous devons préserver le peu de ressources que nous avons. Il y a des gens qui détournent des milliards. Il est temps qu’on mette fin à cela. La lutte contre l’impunité est une action majeure. Nous, en tant que responsables et membres de l’Alliance FDU, soutenons entièrement cette action. N’en déplaise à un certain nombre d’adversaires politiques qui sont en manque de motivation et d’inspiration. Nous devons soutenir ce gouvernement, et c’est dans l’intérêt de notre région et du Bénin tout entier.
Je voudrais aussi insister sur les actions qui sont en cours dans notre région, en termes d’infrastructures routières, de promotion des activités génératrices de revenus, de microcrédits. Nous avons notamment le pavage de certaines routes. L’axe routier Bopa-Lobogo-Gbokpodji-Dogbo est important pour le développement de notre commune et du département du Mono. Cette route fera l’objet d’une étude et d’un bitumage dans le futur. Puisque nous avons personnellement échangé avec le Président de la République qui nous a donné son accord, je voudrais nous demander de soutenir les actions du Gouvernement. Parce que nous avons intérêt à le faire. Tout ce qu’on nous a refusé pendant des années, nous les aurons enfin. Et je voudrais vous encourager à vous mettre dans cette dynamique.
Vous avez bien fait de citer un certain nombre d’actions que nous avons menées par le passé. Nous intervenons particulièrement dans les secteurs de la santé, de l’éducation, du développement en général. Vous avez cité la mutuelle de santé que nous avons promue pendant quelques années dans les communes de Bopa et de Houéyogbé. Vous avez cité la construction de marchés. Vous devrez citer l’organisation d’un certain nombre d’activités autour de la formation de nos jeunes. Nous avons encouragé le développement de certains établissements d’enseignements primaire et secondaire. Nous avons pris des matériels pour nos élèves et étudiants. Nous avons contribué à la promotion de jeunes cadres un peu partout dans la commune et dans le département. Tout cela prouve véritablement que nous sommes pour le développement et non pour la politique politicienne. Je voudrais qu’ensemble, nous fassions preuve d’unité. Je voudrais que nous nous mobilisions davantage, contre vents et marées, pour les échéances futures. Et c‘est pour cela que je suis ici, et je veux vous dire que nous sommes prêts à mener les combats politiques à venir. Je voudrais enfin vous féliciter de l’initiative prise et remercier ceux qui ont été les principaux organisateurs. Cette foire agricole que nous organisons ce jour est à sa première édition. Mais nous souhaitons qu’elle se poursuive pour que nos produits dans la commune de Bopa et dans le département du Mono soient labélisés et que nos femmes puissent acquérir de nouvelles formations afin d’améliorer leurs productions et accroître leurs revenus’’.

27-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
La vie est faite de choix. Parfois, il est cornélien. Généralement, il se base sur une intime conviction. A cet exercice, avant la rentrée (...) Lire  

En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Etat civil : rattrapage gratis (...)
8-08-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Affaires faux médicaments : Atao à nouveau à la barre ce (...)
14-08-2018, Patrice SOKEGBE
Après un énième report, le Député Atao Hinnouho se présente, à nouveau, ce jour au tribunal de première de première classe (...)  

Accès universel à l’eau dans tout le Bénin : Le ministre Samou Seidou (...)
14-08-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le Bénin n’entend pas attendre 2030 pour réaliser les Objectifs de développement durable liés à l’accès universel à (...)  

Défaut de bilan prénuptial avant le mariage : L’amour à (...)
14-08-2018, La rédaction
Ils sont nombreux les jeunes qui amorcent le processus du mariage sans penser à faire des tests prénuptiaux. (...)  

Entretien avec Emmanuel Zossou, maire de Porto-Novo : « …J’exhorte (...)
14-08-2018, Karim O. ANONRIN
La ville de Porto-Novo est en train de redorer son blason depuis l’avènement du régime de la rupture dirigé par le (...)