Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la corruption en période électorale au Benin : L’Anlc affute ses armes

JPEG - 56.6 ko

Les membres du ’’Cadre de concertation et d’échanges d’informations pour l’efficacité de la lutte contre la corruption’’ tiennent depuis hier à l’hôtel ’’la Majesté’’ de Bohicon, une rencontre de réflexions focalisée sur la problématique de la fraude et de la corruption en période électorale. Les assises qui durent quarante-huit heures, interviennent en prélude aux élections législatives de 2019 et permettront de pousser les réflexions en vue d’une participation efficace de l’autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) et des autres acteurs et membres du ’’cadre de concertation’’ à la tenue d’une élection transparente et crédible. Pour atteindre leur objectif, les participants mènent les échanges autour de deux communications : la première est relative à la loi n° 2018-31 du 09 octobre 2018 portant code électoral en République du Bénin et l’autre relative aux rôles de l’Anlc et autres acteurs du ’’Cadre de concertation’’ dans le processus électoral. Les échanges en plénière autour de ces communications permettront de maîtriser les dispositions particulières du code électoral en matière de corruption en période électorale puis, d’élaborer un plan d’actions impliquant tous les acteurs de l’Anlc ou du ’’cadre de concertation’’. La mobilisation de ces différents acteurs de la lutte contre la corruption, la mise en place de l’agence de recouvrement et la création de la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (Criet) constituent des motifs de satisfaction, selon Jean Baptise Elias, président de l’Anlc qui élucide la détermination des acteurs à contenir la corruption. Au terme de la session, le plan d’actions méticuleux qui sera mis en branle permettra d’entamer les premières actions en vue d’un déroulement dénué de corruption du scrutin électoral.

28-11-2018, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)