Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en œuvre du volet énergétique du Pag : Vers un Contrat de location gérance pour la Sbee

JPEG - 95.4 ko

Cap sur l’énergie ! Un secteur parmi tant d’autres, parti pour connaître sous peu, une nouvelle ère. Bien entendu, cela ne va pas sans des réformes, et c’est ce que préconise le Programme d’actions du gouvernement dénommé le Bénin révélé. Il y aura donc, au dire du ministre du plan en charge du développement, Abdoulaye Bio Tchané, une batterie de réformes, de même que des investissements massifs, de sorte à augmenter sensiblement et de manière générale la qualité et la disponibilité de l’offre énergétique. Mais il est plus encore question, à cette conférence de presse conjointe, co-animée par le ministre d’Etat en charge du plan et du développement et son collègue de l’énergie, des mines et de l’Hydraulique, des mesures dédiées à l’amélioration de la gouvernance de la société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et au relèvement de ses capacités opérationnelles. L’Etat envisage dans cette perspective la mise en œuvre d’un contrat plan de type Etat-société avec des indicateurs de performances clairs. Il est prévu notamment une gestion déléguée, dans laquelle l’administration de l’entreprise sera confiée à une structure privée dans des conditions définies par un contrat liant l’entreprise en question à l’Etat. Déjà, le gouvernement a autorisé le recrutement d’un cabinet conseils qui se chargera de l’assister dans la mise en place d’un tel contrat. L’objectif étant toujours selon Jean Claude Houssou, ministre de l’énergie, des mines et de l’hydraulique, l’amélioration de la qualité de l’offre énergétique et des services liés, fournis aux populations.
Dans la même veine, deux autres mesures non moins importantes ont été prises par le gouvernement à savoir d’une part, que l’Etat, en tant qu’actionnaire unique de la société, renonce à la totalité de ses créances vis-à-vis de la Sbee. Lesquelles créances avoisineraient les vingt-cinq milliards de francs Cfa, et d’autre part qu’il sera mis en œuvre un mécanisme qui oblige l’administration en général et les collectivités locales au prépaiement de leur consommation d’énergie. Telles sont entre autres les mesures prises par le gouvernement pour pallier progressivement et durablement les problèmes liés à la qualité ainsi qu’à la disponibilité de l’offre énergétique.

16-05-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)