Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Zéro tolérance aux mariages des enfants : L’épanouissement des enfants tient à cœur au gouvernement

JPEG - 56.8 ko

Dans le souci d’éviter les mariages précoces des enfants béninois, le gouvernement de son excellence monsieur Patrice Talon a décidé de poser des actes à impacts rapide pour que les filles, futur actrice de développement de notre pays, puissent réaliser leur plein potentiel. Ce qui a fait l’objet de l’installation officielle du comité ad ‘hoc d’organisation et de conduite de la campagne zéro tolérance au mariage des enfants le jeudi dernier.il s’agit d’un comité composé de 35 membres aguerris ,mobilisés pour sauver les enfants africains en général notamment ceux du Benin. « Le Benin ne doit pas être un pays ou une fille doit se marié précocement. Ce phénomène constitue un obstacle réel à l’épanouissement de la future femme mère et par ricochet au développement de notre cher pays » declare madame Memouna Baboni yacoubou sininbou, directrice générale de la famille et des affaires sociale. A en croit madame le ministre Adidjatou martyrs, « cette triste réalité, nous devons l’affronter avec les armes puissante de réflexion, de la détermination et de l’action. Cette métaphore est l’expression d’un sentiment profond que j’éprouve au regard des multiples initiatives prises par le gouvernement béninois travers des engagements au plans international ».le représentant l’Unicef Dr claudes Kamenga encourage l’initiative et réitère l’engagement de l’Unicef à soutenir tout incitative allant dans le bien-être et l’épanouissement des enfants.
Mickaël VOGBE (stag)

21-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)