Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


22ème Journée africaine de la prévention des risques professionnels : La CNSS marque l’évènement d’un cachet spécial

JPEG - 311.7 ko

A l’instar des pays membres de l’inter-Africaine de la prévention des risques professionnels (Iaprp), le Bénin a célébré le lundi 30 avril 2018, la 22ème Journée africaine de la prévention des risques professionnels (Japrp). A l’occasion, c’est la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a organisé une conférence publique à l’endroit des responsables et employés de plusieurs entreprises officiant sur le territoire du Bénin ; une conférence placée sous le thème : « La promotion des structures de santé et sécurité au travail au sein de l’entreprise : Exigences légales et gouvernance des risques professionnels ». C’était à la Maison des jeunes de Djègan-Kpèvi à Porto-Novo. La cérémonie de lancement de ladite conférence a connu la présence de la Ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, du Directeur général de la Cnss, Dramane Diatéma, du Préfet du département de l’Ouémé, Joachim Florès Apithy, du 2ème Adjoint au Maire de la ville de Porto-Novo, François Ahlonsou et d’un représentant du Préfet du département du Plateau. Dans son allocution, le Directeur général de la Cnss, Dramane Diatéma, a rappelé le bien-fondé de la célébration de cette journée. « …Nul n’ignore l’importance des questions de santé et de sécurité au travail au regard du coût social et économique des accidents de travail et des maladies professionnelles. Les dernières statistiques relevées par l’Iaprp nous enseignent que les coûts directs supportés annuellement par les organismes de prévoyance sociale des pays membres sont estimés à plus de 100 milliards Fcfa. Au Bénin, le nombre des accidents du travail et de maladies professionnelles déclarés à la Cnss au cours des 5 dernières années est de 4471 avec 37 cas de décès (…) Les structures de santé et de sécurité au travail au sein des entreprises sont de nos jours des instruments incontournables du dispositif de management de ces entreprises… », a-t-il déclaré.
La Ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys quant à elle, a laissé entendre que le thème de cette conférence publique conforte l’action du gouvernement du président Patrice Talon qui fait du renforcement du capital humain, son cheval de bataille. « …Je souhaite vivement que cette journée soit d’une part, un cadre de formation, de consultation et d’échange d’informations pour le renforcement de la culture de prévention et d’autre part, qu’elle contribue à la prise de bonnes résolutions et du engagement formel à faire de notre milieu de travail, un cadre d’épanouissement individuel et collectif pour le bien-être non seulement des travailleurs, mais également des employeurs… », a dit Adidjatou Mathys. Le Préfet de l’Ouémé, Joachim Florès Apithy lui, a remercié la Cnss pour le choix porté sur le département de l’Ouémé et précisément la ville de Porto-Novo pour la tenue de l’évènement. Aussi, s’est-il dit convaincu que l’organisation de cette conférence publique permettra aux entreprises participantes de poursuivre leurs efforts pour la promotion de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail. Il faut noter que les participants ont eu droit à une communication sur le thème de la journée puis ont travaillé en ateliers en vue des recommandations et des propositions d’actions incitatives.

2-05-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Editorial : Les bombes du code électoral !
9-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Sécurité sanitaire des eaux conditionnées : ‘’Pure water’’, l’envers (...)
15-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
produits et mis en consommation par des unités, dans des conditions parfois peu hygiéniques. Pendant que des études (...)  

Conseil des ministres : le Gle Jean-Baptiste Aho nommé chef d’état (...)
15-11-2018, La rédaction
Contre-Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho. Tel est le nom du tout nouveau chef d’Etat-major général des forces armées (...)  

Innovation de la commission nationale d’assistance aux réfugiés : (...)
15-11-2018, La rédaction
La commission nationale d’assistance aux réfugiés a renforcé la capacité des refugiés vivant au Bénin sur les violences (...)  

Compétition d’innovation numérique : Serge Auguste Zaongo, lauréat (...)
14-11-2018, Isac A. YAÏ
Le Lauréat de la 3ème édition de Rfi Challenge App Afrique est désormais connu. Il a pour nom Serge Auguste Zaongo et (...)