Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


6è Congrès National d’Anesthésie–Réanimation du Bénin : Pour une meilleure prise en charge des patients

Echanger de façon scientifique pour une meilleure prise en charge des patients. Tel est le but du 6è Congrès National d’Anesthésie–Réanimation du Bénin qui s’est tenu les 23 et 24 février derniers dans les locaux de la Faculté des sciences de la santé (Fss) de Cotonou. Couplé avec la 2è journée bénino-Togolaise d’Anesthésie-Réanimation et de médecine d’urgence, ce congrès a connu la participation de plus de 300 agents de santé du Bénin, du Togo, de la Guinée-Conakry, du Burkina-Faso et du Niger. Durant les deux jours de réflexions, les congressistes ont échangé sur les complications d’anesthésie, l’équipement, les consommables et médicaments en anesthésie-réanimation et enfin la prise en charge des détresses vitales. Pour le professeur Eugène Zoumenou, secrétaire général de la Société des Médecins Anesthésistes-Réanimateurs du Bénin (Smarb) et président du comité d’organisation du congrès, il s’agit de deux jours d’échanges scientifiques et de renforcement des capacités des médecins anesthésistes pour une meilleure prise en charge des patients. Ce congrès a aussi permis de former les personnels paramédicaux sur la prise en charge des patients présentant une détresse vitale. Au cours du congrès, des professeurs et docteurs exerçant dans les domaines de l’anesthésie, la réanimation et la médecine d’urgence se sont succédé au pupitre pour entretenir les participants sur les détresses respiratoires, les détresses circulatoires, les détresses neurologiques, la prise en charge de la douleur aiguë ; l’Equipements, les consommables et médicaments en anesthésie. Les échanges ont également porté sur l’épidémiologie et la prévention des complications d’anesthésie. Tous les types de complications possibles ont été passés en revue. Le professeur Martin K. Chobli, président de la Smarb, n’a pas manqué de rappeler que ce congrès intervient dans une période favorable pour accompagner les réformes en cours dans le domaine de la santé.
Il est à noter que ce congrès fait suite à deux jours de formation des médecins anesthésistes et techniciens d’anesthésie de 42 hôpitaux et centres de santé pour l’utilisation quotidienne de l’Universal Anaesthésic Machine (Uam) de Gradian Health System. C’est un appareil d’anesthésie et de réanimation dont 42 unités ont été offertes à ces 42 hôpitaux par le projet d’appui à la santé maternelle et infantile (Pasmi). D’éminents médecins et enseignants du domaine étaient présents à ce congrès dont le docteur Aristide Talon et le docteur Bernard Lepolain de Warroux.

6-03-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)