Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon et consorts devant le juge demain

JPEG - 58.9 ko

Accusés dans le dossier placement hasardeux des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) à la Bibe, contre une commission occulte de 71 millions de Fcfa, Laurent Mètongnon et consorts seront à nouveau devant le juge ce mardi 19 décembre 2017. Ils vont comparaître devant la chambre des flagrants délits. Mais, de sources bien introduites, de sérieuses charges seraient retenues contre l’ex-président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale. Ce mardi, il aura une nouvelle fois, l’occasion de convaincre le juge. L’enquête diligentée par le Procureur de la République, Gilles Togbonon, étant toujours en cours, l’on ne saurait tirer des conclusions hâtives. De toute façon, la justice est à l’œuvre pour éclairer l’opinion publique sur les réelles charges qui pèsent contre l’homme, ainsi que sur les autres prévenus embarqués dans le cadre de ce dossier. Au stade actuel, les secrets de l’enquête ne sont pas dévoilés au grand public. Mais d’ores et déjà, on peut retenir que les avocats du mis en cause suivent le dossier de près et que Laurent Mètognon va exercer son droit à la défense. C’est plus qu’une évidence.
Il faut aussi rappeler que cette procédure judiciaire a été déclenchée suite au rendu du Conseil des ministres du 02 Novembre dernier, selon lequel Laurent Mètognon a été cité dans le rapport de vérification de l’Inspection générale des finances (Igf), de même que Mora Moussa et Célestin Ahonon, respectivement Directeur Financier et Directeur Général de la Cnss au moment des faits. Et dans le cadre de l’enquête diligentée par l’Ex Bef, les différents responsables et anciens responsables de la Cnss ont défilé devant cette unité de la police nationale, avant d’échouer devant le juge.
Richard AKOTCHAYE (Coll)

18-12-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Retour à la concentration maximale dans les salles de classe. Désormais interdit, le téléphone portable perturbateur laissera les enseignants (...) Lire  

Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)  

Bitumage de l’axe Cococodji-Hêvié-Houèdo : Les riverains réclament un (...)
17-01-2018, La rédaction
Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, les acquéreurs de parcelles tombées dans l’emprise définie pour le (...)  

Lutte contre la criminalité faunique en 2017 : 28 individus (...)
17-01-2018, Adrien TCHOMAKOU
L’année 2017 n’a pas été de tout repos pour le gouvernement et les activistes militant pour la sauvegarde des espèces (...)