Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Centre de dialyse ‘’Longue vie’’ de Godomey-Togoudo : Déjà 14 morts, le cri de cœur des dialysés survivants

JPEG - 283.3 ko

Suite au décès de 14 d’entre eux faute de soins appropriés, les dialysés du centre de dialyse ‘’Longue vie’’ de Godomey–Togoudo ont donné de la voix. C’est à l’occasion d’une déclaration de presse faite hier dans l’enceinte dudit centre que ces malades ont crié leur ras-le-bol. Selon leurs dires, depuis novembre 2016, ils souffrent le martyre et la directrice de la santé publique, Dr Armande Gandjèto ne se préoccupe guère de la situation qui pourtant, leur crée de graves préjudices. En effet, de 31 patients envoyés de l’hôpital Cnhu au centre ‘’Longue vie’’, il n’en reste que 17 qui continuent à bénéficier des soins avec beaucoup de peines, car les 14 autres sont décédés en l’espace de 10 mois, faute de médicaments disponibles pour les soigner.
Selon Germain Adogbo Mèdagbé, la dialyse dans les hôpitaux se fait à prix d’or. « Pour une seule séance de dialyse, un malade doit débourser une somme de 70.000 F Cfa. Et ce n’est pas fini, nous dépensons au moins 60.000 F Cfa par mois pour l’achat des médicaments prescrits par les médecins », déclare-t-il. César Fiossi, président de l’association des dialysés du centre ‘’Longue vie’’, dans ses démarches pour comprendre les dessous de la situation, a découvert que la mutation des certificats de prise en charge et les soins faits jusqu’en mai 2017 dont les factures ont été déposées se trouvent toujours à la Direction nationale de la santé publique, une direction habilitée à certifier les factures avant le paiement. Selon les dires du Dr Carine Agboton, néphrologue en service dans cette unité de dialyse, « Le centre Longue vie a reçu du ministère de la santé l’autorisation d’exercer ses activités en novembre 2016. Et selon les clauses du contrat, l’Etat prend en charge les dialysés à l’instar de ceux du Cnhu. D’abord, notre centre soigne les malades par ses propres moyens et le ministère de la santé nous rembourse pour nous permettre de tenir debout. Depuis plusieurs mois, l’unité de dialyse Longue vie, sans ressources, est tombée en faillite. Car, des factures sont restées impayées. On est à bout de stocks (kits) dans la prise en charge des malades ».
Ne sachant plus à quel saint se vouer, les hémodialysés de ce centre appellent le chef de l’Etat au secours. « Nous prions le président Patrice Talon de régler notre problème sans délai », conclu César Fiossi, président de l’association des dialysés de « Longue vie ».
Euloge GOHOUNGO (Stag)

5-12-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)